pourquoi la Ville d’Aurillac interdit le spectacle Monster Truck Destruction

Faute de demande d’autorisation et de contrôle de sécurité, un arrêté a été pris pour interdire la manifestation Monster Truck Destruction, prévue du vendredi 17 mai au dimanche 19 mai, près de l’aéroport de Tronquières, à Aurillac (Cantal).

« Deux roues » en voiture, acrobaties, acrobaties, tricks d’évasion, free-style moto, virevoltage en monster truck, traversée d’un mur de feu, une « Barrel Car »… Du vendredi 17 au dimanche 19 mai, un Monster Truck Un spectacle de destruction est prévu sur le site de l’ancienne usine d’enrobé, à proximité immédiate de l’aéroport et du bowling de Tronquières.

Un arrêté du préfet du Cantal contre l’organisation d’un teknival ou d’une rave party

« Aucune déclaration » et « aucun contrôle de sécurité »

« Ce type d’événement, compte tenu des risques liés à sa tenue, nécessite une déclaration obligatoire afin que le dispositif de sécurité global puisse être évalué, et le cas échéant, modifié et contrôlé », indique la Ville d’Aurillac, dans un communiqué. transmis ce jeudi 16 mai. La préfecture du Cantal, la Communauté Urbaine du Bassin d’Aurillac (Caba) et la ville d’Aurillac tiennent à informer le public que cet événement n’a fait l’objet d’aucune déclaration auprès des autorités compétentes. Par conséquent, ce spectacle n’était soumis à aucune autorisation. »

Par ailleurs, toujours en l’absence de déclaration, aucun contrôle de sécurité et de conformité des infrastructures ouvertes au public n’a pu être effectué. « Dans ces conditions et pour des raisons de sécurité publique, un arrêté a été pris pour interdire cette manifestation. »

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV découvrez la programmation de la fête votive d’Aigremont du 31 mai au 2 juin 2024
NEXT 650 000 euros d’aide votée par la Région