A vélo des Champs-Elysées à Roubaix sans quitter Fribourg

A vélo des Champs-Elysées à Roubaix sans quitter Fribourg
Descriptive text here

« Oasis du vélo, Mecque du vélo » : un slogan qui attiserait la curiosité du monde entier. Cependant, avant de le voir affiché sur la page de titre, beaucoup d’encre devrait couler dans nos salons de tatouage. Humble touriste, lors de votre pèlerinage à vélo, vous passerez d’abord par les Champs-Elysées de Pérolles et vous ferez votre salut matinal devant le totem numérique, installé au numéro 25 du boulevard, en contemplant ses statistiques vertigineuses qui s’écoulent jour et nuit. nuit sur les données de cyclisme sur grand écran.

Vous apprécierez alors que nous avons peint le goudron avec des flèches, des lignes et des traits, ainsi que des pictogrammes jaune soleil ou jaune moutarde… pour vous guider avec soin. Avec un accent de bienveillance ou de questionnement envers cette riche signalétique, nous vous parlerons également de notre sticker emblématique orné d’un « o » rouge, entouré d’amour. Fribourg, promoteur du veau vert, vous accueille généreusement, mais attention en descendant joyeusement vers la cathédrale, vous pourriez transgresser les sacro-saints 30 km/h, néanmoins sans punition, à peine un vol de bois vermoulu.

Plus bas, avant d’affronter le pavé de notre mini Paris-Roubaix et de transpirer jusqu’au sommet de Lorette, vous espérerez des chanoines une bénédiction en votre faveur et celle de votre monture et, s’il le faut, une absolution pour vous faire pardonner. brûler imprudemment un feu rouge ou profaner un trottoir, ou même forcer un passage pour piétons. Surtout, vous vous arrêterez chez les aubergistes locaux pour boire et manger, en leur souhaitant beaucoup de courage jusqu’au 9 juin.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV C’est la maison d’hôtes la plus insolite de Belgique
NEXT La Wallonie franchit une nouvelle étape vers la reconnaissance du gaz renouvelable