«Au moins lors des festivals de lutte suisses, il n’y a que quelques pédés»

«Au moins lors des festivals de lutte suisses, il n’y a que quelques pédés»
Descriptive text here

Le député fribourgeois Ivan Thévoz, président de l’Union fédérale démocratique (UDF) Fribourg, a déraillé sur Facebook après la victoire de Nemo, artiste non binaire, à l’Eurovision.

La victoire de Nemo continue de faire parler d’elle.

IMAGO

Après Jean-Luc Addor, Philippe Müller et Ségolène Royal, c’est un homme politique fribourgeois, Yvan Thévoz, qui a commenté l’Eurovision, dont l’artiste biennois non binaire Nemo a remporté l’édition 2024 le week-end dernier.

« L’Eurovision ou la dégénérescence d’une société qui n’a plus de repères. Comme j’ai honte de cette Suisse qui n’est pas la mienne», a-t-il d’abord écrit sur son compte Facebook. Et lorsque dans les commentaires un de ses contacts lui a suggéré d’aller plutôt voir des festivals de lutte, le président de l’Union fédérale démocratique (UDF) Fribourg a poursuivi: «Au moins lors des festivals de lutte suisses, il n’y a que quelques tapettes.»

“C’était une erreur”

Contacté par le quotidien fribourgeois « La Liberté », qui a révélé « l’affaire », l’élu Broyard a reconnu avoir quelques regrets : « L’utilisation du mot pédé était une erreur ». S’il dit regretter le mot employé, le député fribourgeois, qui a également supprimé sa publication, maintient sa pensée profonde: «Quand je vois tous les commentaires sur cette victoire à l’Eurovision, je vois bien le profond malaise de toute une partie de la population. population, qui est aussi la mienne. (…) Cette compétition est véritablement le signe de la dégénérescence de notre société, qui n’a plus ni tête ni queue.»

Ce n’était pas forcément digne d’un chrétien»

Et de poursuivre : « Je le répète : j’ai eu tort d’utiliser ces mots sur les réseaux sociaux, ce n’était pas forcément digne d’un chrétien. Cependant, je regrette qu’on ne puisse plus rien dire ces jours-ci. J’ai beaucoup de compassion pour les homosexuels et tous ces gens qui ont une nature pas forcément comme la mienne. Cependant, j’ai une vision qui prône la vie et leurs actions ne me conviennent pas.

#Suisse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un tuba observé près de Saint-Paterne-Racan
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités