Un plan ambitieux pour étendre le réseau ferroviaire et aéroportuaire pour stimuler la connectivité et la croissance

Un plan ambitieux pour étendre le réseau ferroviaire et aéroportuaire pour stimuler la connectivité et la croissance
Descriptive text here

Dévoilé mardi lors d’une séance à la Chambre des conseillers, un plan d’investissement massif a été dévoilé par Mohammed Abdeljalil pour étendre et moderniser le réseau ferroviaire du pays. Cette initiative audacieuse vise à relier les grandes villes, les aéroports et les ports, dans le but de transformer significativement le paysage des transports dans le Royaume.

Au cœur de cette initiative, la mise en place de nouvelles liaisons ferroviaires, notamment la connexion d’Agadir aux provinces du sud, qui promet de révolutionner les déplacements régionaux. L’Office national des chemins de fer (ONCF) a déjà entrepris des études préliminaires pour tracer les tracés et évaluer les coûts associés à ces projets. Avec un investissement financier estimé à plus de 400 milliards de dirhams, ce plan ambitieux vise à étendre le réseau ferré national pour couvrir davantage de villes et accroître la part de la population desservie par le transport ferroviaire.

Les objectifs sont clairs : construire 1 300 kilomètres de nouvelles lignes à grande vitesse et 3 800 kilomètres de lignes conventionnelles pour relier au total 43 villes marocaines. Cette expansion portera la couverture du transport ferroviaire à 87 % de la population, contre 51 % actuellement.

L’axe atlantique, reliant Tanger à Agadir, et l’axe maghrébin, de Casablanca à Oujda en passant par Fès, seront au cœur de cette nouvelle ère de connectivité. Outre ces principaux corridors, le plan comprend également des projets visant à connecter 14 ports et 12 aéroports au réseau ferroviaire, renforçant ainsi les capacités logistiques du pays.
Mais ce n’est pas tout. Des initiatives sont également prévues pour étendre le réseau ferroviaire aux villes non desservies et pour améliorer l’efficacité et la fiabilité des infrastructures existantes. Par ailleurs, des projets de liaisons ferroviaires pour de nouveaux ports sont à l’étude, dans le but de stimuler le développement économique des secteurs portuaire et industriel.

Parmi les projets les plus attendus figure la construction d’une ligne ferroviaire à grande vitesse entre Marrakech et Agadir, qui réduira considérablement les temps de trajet dans le sud du pays. Cette initiative souligne l’engagement du Maroc en faveur du développement durable, de l’efficacité des transports et de la croissance économique régionale.
En résumé, cette nouvelle vague d’investissements dans les infrastructures ferroviaires ouvre la voie à un avenir où le Maroc sera plus connecté, plus accessible et plus prospère que jamais.

Agrandissement de l’aéroport

Le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a déclaré que son ministère cherche à accroître la capacité d’accueil des aéroports nationaux pour atteindre 80 millions de passagers, en phase avec la croissance du trafic aérien local et en prévision des défis futurs. Il a expliqué que cet objectif faisait partie des programmes visant à augmenter le nombre d’aéroports.

Il a souligné que trois aéroports nationaux ont atteint leur capacité maximale en 2019, mais que les plans d’expansion ont été reportés en raison de la pandémie de coronavirus.

Il a annoncé qu’un appel d’offres serait lancé pour l’agrandissement des aéroports d’Agadir, Marrakech et Tanger dans les prochaines semaines, en plus d’efforts intensifs pour accélérer les travaux d’agrandissement de l’aéroport de Rabat.

Concernant l’aéroport de Marrakech, il a expliqué que les perturbations de ces dernières semaines sont dues à une augmentation significative du nombre de visiteurs de 40%, entraînant des retards à l’aéroport. Il a déclaré que les travaux d’urgence à l’aéroport contribuent à atténuer ce problème.

En reliant les grandes villes, les aéroports et les ports du pays, ces projets favoriseront une meilleure circulation des marchandises et des personnes, stimulant ainsi le développement économique à tous les niveaux.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV SÉNÉGAL-FOOTBALL-RESULTAT / Teungueth FC s’incline devant As Pikine, le suspense est relancé pour la ligue 1 – Agence de presse sénégalaise – .
NEXT L’Alberta n’est plus le leader salarial au Canada : rapport