Dans le Gers, il n’y a pas que des festivals, il y a aussi un Gestival

Dans le Gers, il n’y a pas que des festivals, il y a aussi un Gestival
Dans le Gers, il n’y a pas que des festivals, il y a aussi un Gestival

Par

Fabien Hisbacq

Publié le

15 mai 2024 à 11h10

Voir mon actualité
Suivre l’actualité Occitanie

Vous pouvez apprendre autrement qu’en assistant à un cours magistral ou lors d’une conférence traditionnelle. C’est l’intérêt de conférences gesticulées. Et ils ont leur fête. Elle se tiendra en juin 2024 au Gers.

On l’appelle le Gestival et son à Riscle que tout se jouera du 7 au 9 juin. On le doit à L’ardeur, en complicité avec l’association Spirale, du théâtre du même nom.

Il y aura huit conférences ainsi qu’un apéritif-discussion présentation du livre sur la conférence gesticulée.

Le maître du genre

Au menu notamment, en guise d’introduction, le vendredi 7 juin à 19h, le maître du genre, Franck Lepagequi sera utilisé avec Anthony Pouilquen sur le thème : « Et toi, d’ailleurs, tu te sens cultivé ».

Notez qu’il y aura un repas pendant l’entracte. Car les conférences gesticulées peuvent être longues. D’autant que la conférence est souvent suivie d’un échange avec le public sur le sujet abordé.

Le public invité à participer et à s’émanciper

Le concept de conférences gesticulées a été popularisé par Franck Lepage il y a 20 ans. Sur la forme, c’est un savant mélange de conférence et de théâtre. Mais en fin de compte, c’est bien plus que cela. Très écrite, l’intervention allie expérience, connaissances et analyse

Cette forme d’expression publique propre à l’éducation populaire vise à la fois à former, émanciper et politiser le publicqui, donc, en fin de compte, est également amené à participer.

Vidéos : actuellement sur -

Sport, culture, journalisme, néolibéralisme…

Outre Franck Lepage, les spectateurs-auditeurs pourront apercevoir Katia Lang dans une conférence gesticulée autour de « Mais Madame, vous n’êtes pas payée pour nous rendre heureux et pourtant (Pour que l’école redevienne un lieu d’éducation et de liberté) ». Philippe Meerlant s’intéressera au « mystère du journalisme jaune » quand Emmanuelle Cournarie abordera le thème « La précarité, mon amour – Une autre histoire du néolibéralisme ».

Thierry Rouquet livrera un «dernier tango pour les services publics» et les six membres de L’Ardeur discuteront du thème « Alors les classes sociales n’existeraient plus ? « .

Enfin, Anthony Pouliquen expliquera dans cette « une autre histoire du sport » pourquoi il ne sera « jamais Luis Fernandez » et Franck Lepage donnera, en clôture, son « Inculture(s) 2 ». Sous-titré : « Et Et si nous empêchions les riches d’apprendre plus vite que les pauvres ? Une autre histoire de l’éducation. Tout un programme.

Gestival, au théâtre Spirale et dans la salle du site mutualisé écocentre-spirale à Riscle, du 7 au 9 juin 2024. Tarifs : 8 euros la conférence. Pass samedi : 20 euros. Pass trois jours : 30 euros. Réservations là-bas. Plus d’infos ici.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le gouvernement élargit la fracture numérique en accentuant la fragmentation numérique
NEXT Le dernier hommage de Blangy-le-Château à Arnaud Garcia, « héros de la nation »