sa main ensanglantée permet de l’identifier

sa main ensanglantée permet de l’identifier
Descriptive text here

Article haut de gamme,

Réservé aux abonnés

Dimanche 12 mai 2024, un homme est entré dans une maison de Saint-Pol-de-Léon (Finistère) en brisant une baie vitrée, provoquant une blessure à la main. Cela a permis à la police de l’identifier. Déféré ce mardi 14 mai 2024, il a été condamné à une peine de prison ferme et placé en détention.

Le déclenchement d’une alarme a alerté les gendarmes de Saint-Pol-de-Léon de la présence d’une personne dans une maison individuelle, dimanche 12 mai 2024 (photo d’illustration). | LES ARCHIVES


Afficher en plein écran


fermer

  • Le déclenchement d’une alarme a alerté les gendarmes de Saint-Pol-de-Léon de la présence d’une personne dans une maison individuelle, dimanche 12 mai 2024 (photo d’illustration). | LES ARCHIVES

Dimanche 12 mai 2024, une alarme s’est déclenchée dans une maison individuelle du centre-ville de Saint-Pol-de-Léon (Finistère), non loin de la brigade de gendarmerie. Les militaires sont arrivés sur place quelques minutes plus tard.

La commune maillée

Deux patrouilles sont mobilisées. Lors de la reconnaissance des lieux, les gendarmes constatent une effraction : une baie vitrée a été brisée par un jet de pierres. Ils ont également constaté des traces de sang au sol. Ce n’est pas tout : un ordinateur portable, taché de…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Prison et amende pour Anas Al Yemlahi
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités