Pourquoi certains nouveaux arrivants refusent-ils de boire l’eau du robinet ? – .

De nombreux nouveaux arrivants n’osent pas boire l’eau du robinet. Certains craignent qu’il contienne des éléments nocifs ou qu’il ait un goût salé, tandis que d’autres encore prétendent qu’il « a un goût naturel ».

Nous avions l’habitude de boire de l’eau minérale au Burkina Faso. [en bouteille]. Quand on arrive ici, on dirait que l’eau du robinet est saléenote Rony Slay Rubera, un étudiant international du Burkina Faso.

On pense que c’est l’eau en bouteille qui est toujours propre.

Une citation de Rony Slay Rubera, étudiant international

Selon lui, il est fortement déconseillé de boire l’eau du robinet dans son pays. On se dit que l’eau du robinet est toujours mauvaiseil croit.

Rachelle Tabarole se méfie également de l’eau du robinet. Je pense qu’il peut contenir des métaux, des éléments chimiques ou tout microbe pouvant être nocif pour la santé.elle pense.

Originaire de la République Démocratique du Congo (RDC), Rachelle Tabarole faisait bouillir son eau avant de la boire. Elle a gardé les mêmes précautions depuis son arrivée au Canada en décembre dernier.

De nombreux nouveaux arrivants préfèrent l’eau en bouteille à l’eau du robinet. (Photo d’archives)

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui

On ne sait jamais. C’est pourquoi je préfère filtrer l’eau, pour m’assurer de boire de l’eau propre.

Une citation de Rachelle Tabarole

Je pense que l’eau du robinet peut contenir de minuscules particules de plastiqueelle croit.

Hubert Mbuyi Miteo, nouvellement arrivé de Kinshasa, également en RDCn’est pas du même avis.

Je préfère prendre l’eau du robinet pour son goût plutôt que l’eau en bouteille déjà transforméepense-t-il.

M. Mbuyi explique néanmoins avoir essayé plusieurs marques d’eau en bouteille. J’ai remarqué que le goût de ce que je prenais ne me satisfaisait pasil a dit.

J’ai commencé à Montréal et je suis ici à Windsor. Partout où je vais, je prends l’eau du robinet et je lui fais confiance.

Une citation de Hubert Mbuyi Mitéo

M. Mbuy affirme qu’il n’a eu aucun problème de santé lié à la consommation d’eau du robinet depuis son arrivée au Canada il y a sept mois.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

L’usine de traitement d’eau RC Harris, à Toronto, tire son eau du lac Ontario. (Photo d’archives)

Photo : Radio-Canada / Patrick Morrell

En Ontario, l’eau du robinet provient des eaux des Grands Lacs et de sources souterraines, explique Jérôme Marty, directeur général de l’Association internationale de recherche sur les Grands Lacs. Les normes sont établies par les lois municipales et provinciales.

Analyse de l’eau du robinet

Selon Jérôme Marty, l’eau du robinet est surveillée quasiment en permanence. 000fois par an. La ville de Toronto teste 4 à 5heures par jour », « texte » : « La Ville d’Ottawa teste l’eau du robinet 125 000 fois par année. La ville de Toronto teste 4 à 5 heures par jour”}}”>La Ville d’Ottawa teste l’eau du robinet 125 000 fois par année. La ville de Toronto teste 4 à 5 heures par jourdit M. Marty.

Selon le dernier rapport du ministère de l’Environnement, de la Conservation et des Parcs, plus de 500 000 analyses effectuées entre 2021 et 2022 démontrent que l’eau potable en Ontario répond à des normes de qualité strictes.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Jérôme Marty est le directeur exécutif de l’Association internationale pour la recherche sur les Grands Lacs.

Photo : Radio-Canada / Benoît Livernoche

Pourtant, les inquiétudes ne manquent pas quand on pense à la tragédie de Walkerton en 2000.

En 2020, un ménage canadien sur cinq consommait de l’eau embouteillée. M. Marty explique qu’il y a des endroits où la population n’a pas accès à l’eau municipale et utilise l’eau des puits. Ils achètent probablement de l’eau en bouteille plus fréquemment parce que l’eau de leur puits n’est pas potable.il croit.

Le manque d’information sur la qualité de l’eau du robinet ne peut également être exclu, selon M. Marty. Il y a des problèmes avec les idées fausses [sur la qualité de l’eau du robinet] qui circulent dans la population, pense M. Marty. Cependant, l’eau du robinet dont les tuyaux sont en plomb peut contenir du plomb, ce qui présente un danger pour la santé.

Les municipalités travaillent très fort pour qu’on n’utilise plus de conduites en plomb, explique M. Marty. Selon lui, des études montrent qu’il y a encore beaucoup plus de microplastiques dans l’eau en bouteille que dans l’eau du robinet.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Dans l’Orne, il a créé une randonnée pour transmettre l’histoire de son village
NEXT Patients de plus en plus violents à l’hôpital, grosse vague de départs de la FIFA