eau et électricité, principales préoccupations du CLD de Ndame – Agence de presse sénégalaise – .

eau et électricité, principales préoccupations du CLD de Ndame – Agence de presse sénégalaise – .
Descriptive text here

Touba, 14 mai (APS) – La question de l’approvisionnement en eau et celle de l’approvisionnement en électricité ont été, lundi, les préoccupations les plus saillantes lors de la réunion du comité local de développement (CLD) préparatoire au Grand Magal de Touba (centre), a relevé un communiqué. Correspondant APS.

“Les débats ont tourné essentiellement autour des préparatifs du Grand Magal dont le point le plus important était l’approvisionnement en eau mais aussi l’approvisionnement en électricité de la ville sainte de Touba”, a indiqué le préfet de Ndame, Abdoulaye Kharma.

Il s’exprimait à l’issue d’une réunion du CLD à laquelle ont participé plusieurs acteurs impliqués dans l’organisation de cette grande manifestation religieuse qui commémore le départ en exil au Gabon du fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba.

Le sous-préfet de Ndame est revenu mercredi dernier sur la réunion du cadre local de concertation des acteurs de l’eau et de l’assainissement. Cela a permis à ces acteurs d’échanger sur des sujets liés aux problèmes souvent rencontrés dans la distribution de l’eau à Touba.

Il a rappelé que lors de cette réunion, des mesures fortes ont été prises et sont mises en œuvre sur le terrain. “Des améliorations notables ont été constatées sur le terrain grâce à l’approvisionnement en eau”, a-t-il déclaré.

L’autre point majeur de cette réunion concerne l’approvisionnement en électricité. « SENELEC a donné des garanties pour que cette année nous ne connaissions plus de difficultés d’approvisionnement en électricité », a rassuré le sous-préfet de Ndame. A la demande du comité d’organisation, la SENELEC a décidé d’exclure la ville de Touba et celle de Mbacké du délestage pendant au moins vingt jours.

« Cette dernière s’engage à permettre à ses clients qui en font la demande de disposer de l’électricité avant le jour du Magal », a souligné Abdoulaye Kharma.

Concernant la question de l’assainissement, il a indiqué que « l’Etat fait des efforts », informant que « les échéances sont en cours de paiement ». Il a ajouté que les entreprises attributaires des contrats « ont effectivement repris le travail ».

Le sous-préfet de Ndame indique que « le chef de l’AGEROUTE [Agence des travaux et de gestion des routes] “Il a promis d’effectuer une mission de reconnaissance pour voir comment les choses se passent sur le terrain et d’en rendre compte à ses supérieurs”, argumente-t-il.

Il a promis d’en rendre compte à l’autorité politique afin que des mesures appropriées soient prises pour réparer les nids-de-poule, jugés nombreux dans la ville de Touba.

L’édition 2024 du Grand Magal de Touba se tiendra cette année aux alentours du 23 et 24 août.

Communément appelé « 18 Safar », le Grand Magal de Touba commémore le départ en exil au Gabon du fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba.

AN/ASG

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV En Suisse romande, les petits festivals gagnent
NEXT La Moselle passe en alerte rouge aux inondations, deux départements en orange