Dans cette ville de Seine-et-Marne, parents et enfants redécouvrent la valeur du petit-déjeuner

Dans cette ville de Seine-et-Marne, parents et enfants redécouvrent la valeur du petit-déjeuner
Dans cette ville de Seine-et-Marne, parents et enfants redécouvrent la valeur du petit-déjeuner

Par

Paul Varenguin

Publié le

14 mai 2024 à 7h28

Voir mon actualité
Suivre la Marne

Manger cinq fruits et légumes par jour, ne mangez ni trop gras, ni trop sucré, ni trop salé… tous ces messages, matraqués dans les pages publicitaires, sont bien connus du grand public. Mais quand il s’agit de parler petit-déjeuner, les choses deviennent difficiles et les gens méprisent : le premier repas de la journée n’est pas une habitude pour tout le monde.

C’est pourquoi la mairie de Lognes, en Seine-et-Marne, a choisi d’organiser dans ses écoles des petits déjeuners, auxquels sont conviés les hôtes. parents Et enfants. Immersion à l’école du Village, au petit matin du mardi 7 mai 2024.

Une incitation

L’initiative existait déjà avant le Covid, mais a dû être stoppée pendant la pandémie, avant de reprendre en 2022/2023. ” C’est un Initiative de la ville, avec le soutien du personnel périscolaire. Nous organisons un moment par école. L’objectif est deencourager les parents à passer du temps avec leurs enfantset de sensibiliser à l’importance de ce repas », explique Prêt Chanh Vamourconseiller municipal délégué chargé des affaires scolaires et périscolaires.

Il faut dire que de nombreux enfants ne prennent pas de petit-déjeuner avant d’aller à l’école, et restent souvent le affamé jusqu’au déjeuner de midi. Les statistiques le prouvent : « Environ 30 % des enfants (25 % des 3-11 ans et 40 % des 12-14 ans ne prennent pas de petit-déjeuner tous les matins », estime l’association. Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie en 2013.

Il y a à cela plusieurs raisons, aussi diverses que variées, comme l’admettent les parents. « Très souvent, ils ne mangent pas le matin, ils préfèrent dormir et je me lève un peu plus tard, ou Regarde la télévision, donc on saute régulièrement ce repas », rapporte par exemple Oulhay, maman de la petite Nina, en CE1. Elle confie aussi que ce repas “ne fait pas partie d’elle culture nourriture », et privilégie un dîner copieux qui prend soin du corps. Malgré tout, sa fille a régulièrement faim le matin.

Un repas important

C’est le premier repas de la journée, et son importance est bien connue dans l’imaginaire collectif. C’est ce dont nous voulons nous souvenir Fatou, maman d’une petite fille en première année. ” À la maison, mes enfants mangent le matin. C’est essentiel pour qu’ils puissent être résilients toute la journée et rester concentrés en classe. Faire ce type d’action est aussi très utile pour le rappeler à tout le monde », réfléchit la mère.

La Ville s’engage

En complément de cette action, la mairie de Lognes s’efforce d’impliquer les parents dans l’alimentation de leurs enfants. Ainsi, des déjeuners sont organisés pour qu’ils puissent déguster eux-mêmes les repas servis à leurs enfants. «Nous organisons également des visites de la cuisine centrale de Chelles», explique Nicolas Delaunay, le maire de Lognes.

Et peu importe ce que nous mangeons, l’important c’est de ne pas avoir le ventre vide. « Là-bas, nous proposions des produits laitiers, des jus de fruits, des biscottes, de la confiture, du beurre, du chocolat, des fruits… Tout cela peut contribuer à bien manger, à avoir de l’énergie et donc à bien se concentrer pour la journée », souligne Loan Chanh Vamour.

Vidéos : actuellement sur -

C’est d’ailleurs tout ce qu’on a retrouvé sur les plateaux de tournage, notamment celui de Nina et Oulhay. « Nous avions du pain et du beurre, du jus de pomme et des croissants. Cela peut nous encourager à prendre plus de temps le matin et prendre un vrai repas », avoue la mère.

De quoi, peut-être, convaincre parents et enfants que se lever quelques minutes plus tôt pour manger ne signifie pas se lever du pied gauche !

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le collectif « Fouta Slam » veut participer à la naissance d’une génération de slameurs – Agence de presse sénégalaise – .
NEXT Mamadi Camara a été pris dans le pire « piège à contravention » à Montréal pour conduite avec téléphone portable