Sherbrooke soutient la distribution gratuite des journaux locaux par Postes Canada

Sherbrooke soutient la distribution gratuite des journaux locaux par Postes Canada
Descriptive text here

«- locale, nous sommes un média très important au niveau communautaire», témoigne Gino Gaudreau, éditeur des journaux. Sherbrooke.info, Le reflet du lac Et Les progrès de Coaticook.

Le mouvement a été lancé au printemps par la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, lors de la fin de distribution du Publisac.

«Quand la fin du Publisac est arrivée, on nous a distribués dans le sac à ce moment-là, donc on s’est retrouvés avec l’eau à la bouche pour la distribution», explique Gino Gaudreau.

Les médias locaux demandent donc au gouvernement que Postes Canada distribue gratuitement les journaux locaux. Pour l’éditeur, il est logique que les Villes soutiennent ce mouvement.

«Cela faisait un peu partie de la poursuite par les villes de prendre position sur l’importance des médias locaux et communautaires dans chaque région et de faire un petit clin d’œil à Postes Canada en disant qu’en tant que société d’État, vous pouvez avoir une responsabilité et une façon d’aider les médias locaux à rejoindre les clients », explique M. Gaudreau.

Il existe également plusieurs journaux locaux au Québec qui sont distribués exclusivement par la poste. La mise en œuvre de cette mesure leur permettrait d’économiser de l’argent.

« Si cela se produisait, cela nous donnerait une petite bouffée d’air frais dans le contexte actuel », soutient-il.

M. Gaudreau mentionne toutefois que le modèle papier distribué aux lecteurs demeure viable.

« Nous ne basons pas notre avenir là-dessus [sur la gratuité] parce qu’on sait que ce sont des discussions qui vont durer longtemps», conclut Gino Gaudreau.

#Canada

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « J’ai confiance en ce groupe » exprime Julien Chassaing, entraîneur de Castelmoron
NEXT A Lyon, des arbres mourants abattus en urgence pour protéger les riverains