Pourquoi quatre moutons étaient inscrits comme élèves dans une école

Pourquoi quatre moutons étaient inscrits comme élèves dans une école
Pourquoi quatre moutons étaient inscrits comme élèves dans une école

C’est une histoire qui les a rendus fous. Ou plutôt des moutons dans ce cas. En Moselle, parents et élus des communes d’Hermelange, Nitting et Voyer ont appris avec étonnement il y a quelques semaines que la cinquième classe de l’école intercommunale était menacée de fermeture à la rentrée.

Avec seulement 94 élèves inscrits, le groupe n’atteint pas le seuil de 98 inscrits exigé par l’Éducation nationale pour maintenir une cinquième classe ouverte. Une situation jugée « omniprésente » par le maire de Voyer qui a rappelé sur RTL qu’en 2021, cette cinquième classe avait été ouverte avec « seulement » 90 élèves.

Les étudiants « comptaient comme des moutons »

En guise de pied de nez aux services de l’Éducation nationale, la décision a donc été prise début mai d’inscrire quatre moutons appartenant à un agriculteur local et également parent d’élève afin d’atteindre le seuil requis. “Puisque nos enfants sont comptés comme des moutons, autant pousser l’absurdité du raisonnement jusqu’au bout”, indiquent les parents d’élèves dans les colonnes de L’Est républicain.

Dans les formulaires, quatre moutons, nommés John Deere, Marguerite Duprés, Phil Tondu et Valériane Deschamps, étaient donc inscrits pour la prochaine rentrée scolaire et autorisés par le maire à passer une journée dans la cour d’école. Ils ont depuis regagné leur bergerie, attendant désormais, comme les parents et les élus, la décision finale de l’inspection académique.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les forages pétroliers en Seine-et-Marne mettent en danger les ressources en eau potable de la capitale
NEXT Refinancer son prêt immobilier sera moins cher en Belgique