« Grave problème d’approvisionnement » en véhicules de police

« Grave problème d’approvisionnement » en véhicules de police
« Grave problème d’approvisionnement » en véhicules de police

Montréal connaît un « sérieux problème d’approvisionnement » qui l’empêche de remplacer ses nombreux véhicules de police « vétustes » au rythme prévu, a indiqué lundi l’élu responsable du dossier.

Maja Vodanovic a expliqué au conseil municipal que Ford Canada n’est pas en mesure de livrer les 225 voitures de patrouille promises au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en 2024.

“Malheureusement, Ford Canada n’est pas en mesure de fournir ou de construire les véhicules pour cette année”, a déclaré M.moi Vodanovic. « Ford Canada n’a pas avisé ses concessionnaires à temps. »

Ce problème d’approvisionnement survient au moment où le SPVM doit mettre à la casse des dizaines de véhicules de police Ford Taurus parce qu’ils éprouvent d’importants problèmes mécaniques. Le président de la Fraternité des policiers de Montréal (FPPM) révélait vendredi dernier au 98.5FM que ses membres souffrent d’une importante pénurie de véhicules. “Nous arrivons à un point dangereux pour la sécurité des citoyens”, a déploré Yves Francoeur.

Maja Vodanovic a indiqué que la Ville s’est tournée vers Dodge pour acheter 80 véhicules modèles Charger. Ils seront bientôt dotés du matériel de police nécessaire.

L’élu a été interrogé par l’élu de l’opposition Abdelhaq Sari. Ce dernier a dénoncé la « mauvaise gestion » de la Ville dans ce dossier. « C’est une gestion aléatoire qui manque de proactivité, qui manque de transparence. »

#Canada

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV à Strasbourg, un tag appelle au meurtre des sionistes
NEXT Indre-et-Loire : découvrez toute la programmation Kampagn’arts