Naufrage d’un bateau de pêche aux moules près de Malpèque, 5 personnes sont secourues

Naufrage d’un bateau de pêche aux moules près de Malpèque, 5 personnes sont secourues
Naufrage d’un bateau de pêche aux moules près de Malpèque, 5 personnes sont secourues

À l’Île-du-Prince-Édouard, un bateau de pêche aux moules s’est échoué près du port de Malpeque, sur la côte nord de l’île. Les cinq membres d’équipage ont été secourus.

Un pêcheur local, Mur de Timothéeindiqué à Radio-Canada que le bateau de 45 pieds s’était échoué sur un banc de sable et avait commencé à prendre l’eau peu après 8 heures du matin lundi. Les pompiers de Nouveau Londres confirme qu’il y avait cinq personnes à bord.

Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), un canot pneumatique de sauvetage est venu à la rescousse des cinq passagers peu après 9 heures du matin.

Selon un pêcheur local, le bateau retournait au port de Malpeque lorsqu’il s’est échoué sur un banc de sable.

Photo : Radio-Canada / Shane Hennessey

Les passagers n’ont pas été blessés, selon un porte-parole du Centre conjoint de coordination des sauvetages de la Garde côtière canadienne à Halifax. Le bateau doit être remorqué pendant la journée.

Selon le pêcheur Mur de Timothéele bateau tentait de rentrer au port lorsqu’il heurta un banc de sable.

Lorsque le bateau s’est échoué, tout le monde a grimpé sur le côté du bateau puis sur le toit. C’est dangereux, c’est rocheux, il y a du vent et il fait froid» a-t-il déclaré, ajoutant que tous les membres de l’équipage portaient des gilets de sauvetage.

Un sauvetage rapide

Alain Doucette est pompier et secouriste pour le service d’incendie de New London. Il se trouvait à bord du bateau qui a secouru le bateau de pêche aux moules. Il explique qu’en raison des mauvaises conditions météorologiques et de la profondeur de l’eau, il était difficile pour les autres bateaux de pêche de venir en aide à leurs collègues, de peur qu’ils ne s’échouent à leur tour.

La marée montait rapidement et le vent nous frappait le visage. Les vagues étaient très très grosses, elles s’écrasaient sur le bateauil a dit.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Naufrage d’un bateau près de Malpèque. Alan Doucette, pompier et sauveteur du service d’incendie de New London.

Photo : Radio-Canada / Steve Bruce

Alain Doucette explique que l’opération de sauvetage s’est déroulée rapidement. Les pompiers de New London ont acheté le bateau de sauvetage gonflable il y a un peu plus d’un an. Grâce à ce bateau, les secours ont pu atteindre les pêcheurs en détresse en 15 minutes environ.

Les membres de l’équipage ont eu de la chance, mais ils ont tout fait correctement. Ils ont enfilé leur gilet de sauvetage, sont montés sur le bateau et ont appelé à l’aide par radio.ajoute-t-il, preuve que le système fonctionne, selon lui.

Selon les informations de CBC

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la statue de Louis XIV a trouvé son piédestal place Bellecour
NEXT « Dans les bonnes recettes de Jean-Sébastien Bach » : Concert classique à Besançon