Qui nourrira la Suisse demain ? – .

Qui nourrira la Suisse demain ? – .
Qui nourrira la Suisse demain ? – .

PRÉCOMMANDE – SORTIE LE 7.06.24

En 2040, la moitié des chefs d’exploitation agricoles suisses seront à la retraite. Au cours des vingt dernières années, trois fermes ont fermé leurs portes chaque jour. Dans ce pays si attaché à sa terre et à ses agriculteurs, c’est une révolution qui se déroule tranquillement.

D’un côté, des exploitations de plus en plus étendues, favorisées par une loi qui rend difficile l’accès à la terre. En revanche, l’engouement pour le retour à la terre et le circuit court favorise de nouveaux modèles, plus intégrés, plus locaux, plus organiques. Le paradoxe est vivant.

Sélectionneurs, arboriculteurs, maraîchers, agriculteurs et agriculteurs sont au cœur de cette enquête. Sont-ils voués à disparaître, remplacés par des robots ou des néo-ruraux ? Heidi.news s’est plongée dans la Suisse agricole, a flairé le foin et la direction du vent, pour comprendre qui nous nourrira demain.

Voir un extrait.

Commandez avant lundi minuit pour une livraison vendredi en Suisse.

Pour les envois à l’étranger, des frais de douane peuvent s’appliquer. Veuillez fournir un numéro de téléphone.

Pour ne manquer aucune de nos prochaines revues, abonnez-vous ! L’abonnement Cardinal comprend des magazines imprimés trimestriels ainsi que l’édition réservée aux abonnés de notre newsletter matinale.

(TVA 2,6% incluse, CHE-191 000 945)

#Suisse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Comptes 2023 dans le noir
NEXT Ce biochimiste explique pourquoi manger trop de sucre provoque des rides