sécurité, logement, agriculture et cherté de la vie au menu de la visite de Marie Guévenoux à La Réunion

sécurité, logement, agriculture et cherté de la vie au menu de la visite de Marie Guévenoux à La Réunion
Descriptive text here

La ministre déléguée à l’Outre-mer Marie Guévenoux sera à la Réunion demain, mardi 14 mai, pour une visite de deux jours. Un premier voyage sur l’île, consacré aux thèmes de la sécurité, de la mobilité, du logement, de l’agriculture et du coût de la vie.

Marie Guévenoux devrait rencontrer les acteurs économiques et institutionnels de l’île. Elle sera accompagnée de la secrétaire d’État chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux, Chrysoula Zacharopoulou.

Ce mardi matin, le ministre de l’Outre-mer rencontrera la présidente de La Région Réunion, Huguette Bello ; à l’hôtel régional.

Elle se rendra ensuite à l’Hôtel du Département pour rencontrer Cyrille Melchior, président de la communauté. Elle devrait signer le pacte de solidarité locale et la déclaration d’intention commune, pour la sécurité des ressources en eau des microrégions de l’Est et du Nord.

Dans l’après-midi, Marie Guévenoux se rendra à Bras-Fusil, à Saint-Benoît, pour faire le point sur les opérations « place net » et inaugurer la brigade de gendarmerie locale du quartier.

Toujours à l’Est, elle se rendra cette fois à Bras-Panon, discutera du problème du logement et inaugurera la résidence pour personnes âgées, “Corossol”.

Mercredi matin, le ministre échangera avec les services de l’Agence des mobilités à l’étranger et ses bénéficiaires.

Direction Sainte-Suzanne, toujours dans la matinée, pour visiter une ferme à Sainte-Suzanne, touchée par le cyclone Belal.

A l’heure du déjeuner, Marie Guévenoux visitera le Grand Port Maritime de La Réunion, accompagnée de la secrétaire d’État chargée du développement, de la Francophonie et des partenariats internationaux, Chrysoula Zacharopoulou.

Une visite pour valoriser les projets de modernisation financés dans le cadre du programme France 2030 et de la coopération régionale. Tous deux devraient embarquer à bord du Marion Dufresne pour présenter l’année passée en mer.

Mercredi en fin d’après-midi, elle déambulera au marché de gros de Saint-Pierre, avec en tête la question du coût de la vie. Elle participera également à une réunion sur la formation des prix.

D’ailleurs, sa visite est très attendue par l’intersyndicale. Les fonctionnaires souhaitent l’interroger notamment sur la disparition progressive de la majoration de leurs pensions, l’allocation de retraite temporaire.

(Re)voir l’entretien de Cédric Boyer, délégué de la fonction publique nationale CFE-CGC, dans le journal réunionnais La 1ère :

Cédric Boyer, délégué de la fonction publique nationale CFE-CGC

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ganna favori, Pogacar creuse l’écart
NEXT La politique de vitalité nocturne suscite certaines réserves