En Indre, une passerelle himalayenne pour le passage de la flamme olympique

En Indre, une passerelle himalayenne pour le passage de la flamme olympique
En Indre, une passerelle himalayenne pour le passage de la flamme olympique

Elle enjambe la Creuse et verra passer la flamme olympique le 27 mai 2024 : une toute nouvelle passerelle himalayenne vient d’être inaugurée dans le sud de l’Indre, après plusieurs mois de travaux

On l’appelle himalayen parce qu’il est suspendu et parce qu’il se caractérise par sa légèreté et sa transparence, comme celles que l’on retrouve dans la chaîne de montagnes. Longue de 150 mètres, la passerelle relie les communes de Cuzion et Baraize, au sud de l’Indre. La flamme olympique doit y passer lundi 27 mai.

« C’était un défi technique, de par la taille des câbles, et de par sa longueur… C’est la plus longue passerelle jamais construite par l’entreprise. L’autre défi que nous avons réussi à relever a été de terminer le projet en quatre mois. »accueille Esteban Précigout, chef de chantier de l’entreprise Joly et Philippe, en charge du projet.

Si sa construction avait été prévue pour 2020 par le gestionnaire, l’association mixte du Lac d’Eguzon, la perspective des Jeux olympiques et des épreuves de tir sportif dans l’Indre a accéléré le calendrier. Les travaux ont débuté il y a quelques mois seulement, avec des opérations de dynamitage pour libérer les points d’ancrage de l’ouvrage.

Depuis lundi 13 mai, il est ouvert aux piétons. « Vous pourrez y marcher, y courir comme vous le souhaitez… Toutefois, cela sera interdit aux véhicules motorisés et aux chevaux. A vélo, il vaudra quand même mieux le dépasser le pied à terre »précise Esteban Précigout.

Le coût de la construction, d’un peu plus d’un million d’euros, a été pris en charge à 80 % par l’État et les collectivités locales.

Les autorités locales voisines en attendent des bénéfices. « C’est un moment historique pour la ville et la vallée de la Creuse : le seul pont himalayen de la région Centre, qui verra passer la flamme olympique… C’est une joie et une grande fierté », se réjouit André Guilbaud, maire de Cuzion. « C’est important pour l’attractivité du territoire, son développement économique. C’est une manière de faire venir le plus grand nombre pour qu’ils puissent profiter de cette belle vallée de la Creuse », ajoute-t-il.

Parce que le bâtiment a été construit dans une zone prisée des randonneurs. Il permet de relier deux itinéraires de grande randonnée : le GR de la Vallée de Creuse et le GR 654.

Suivez toute l’actualité des Jeux Olympiques de Paris 2024 grâce à la chaîne numérique lancée par France Télévisions, rendez-vous sur : France.tv

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’icône Deneuve, Miss France en princesse et la flamme olympique… Ce qu’il ne fallait pas manquer à Cannes
NEXT Trudeau s’attend à ce que « tout le monde » respecte les décisions de la CIJ