ces révélations sur sa personnalité qui écarteraient plusieurs pistes

ces révélations sur sa personnalité qui écarteraient plusieurs pistes
ces révélations sur sa personnalité qui écarteraient plusieurs pistes

Ses proches sont sans nouvelles de lui depuis plus de sept mois. Le 23 septembre, Lina, une adolescente de 15 ans, disparu à Plaine (Bas-Rhin). Alors que l’adolescente était censée rejoindre la gare de Saint-Blaise-la-Roche à pied, elle n’est jamais arrivée à destination.

Bien que l’enquête soit toujours en cours, il n’existe aujourd’hui aucune preuve permettant de savoir ce qui est arrivé à Lina. Dimanche 12 mai, sa cousine Louane a décidé de prendre la parole pour la première fois dans Sept à Huit sur TF1. L’opportunité pour celle qui se décrit comme elle”soeur, confidente et meilleure amie» pour évoquer sa personnalité.

S’enfuir est inconcevable pour le cousin de Lina

Après la disparition de Lina, la piste de l’évasion a été mentionné. Toutefois, cela serait peu probable, selon ses proches. En effet, selon sa cousine, Lina n’aurait pas n’a jamais quitté sa famille volontiers. “Ce n’est pas le genre de Lina à s’enfuir comme ça“, a-t-elle expliqué sur sa personnalité.

Selon Louane, Lina envisage l’avenir avec joie. Elle était aussi très proche de sa mère, à qui elle se confiait régulièrement. “Sa mère, elle a grandi avec elle, elle était si proche qu’il ne lui était pas possible de s’enfuir, même pas avec une de ses amies» a indiqué la jeune femme. Une disparition volontaire ne serait donc pas possible.

Lina ne serait pas montée dans la voiture d’un inconnu

Actuellement, les enquêteurs explorent la thèse d’un enlèvement. Effectivement, Lina a soudainement disparu alors qu’elle était sur la route. Il est donc possible que quelqu’un lui ait proposé de la déposer directement à la gare en voiture, avant de venir la chercher.

Encore une fois, la personnalité de Lina permet exclure certaines pistes. Le fait qu’elle monte dans la voiture d’un inconnu serait comme ça “difficilement concevable». La jeune fille aurait toutefois pu accepter l’aide d’une connaissance et il est donc possible qu’elle connaisse son chauffeur. Les proches de l’adolescente partagent également la conviction que son potentiel ravisseur avait «habitué à emprunter cette route». Un élément qui pourrait aider à orienter l’enquête.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Justice – Les histoires intéressantes ne font pas toujours la une des journaux
NEXT Saint-Quentin-en-Yvelines – JOP 2024 : des opportunités business à saisir chez SQY