huit millions pour le consortium IVADO dirigé par l’UdeM

huit millions pour le consortium IVADO dirigé par l’UdeM
huit millions pour le consortium IVADO dirigé par l’UdeM

Le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la métropole et de la région de Montréal, Pierre Fitzgibbon, a annoncé une contribution financière de huit millions de dollars jusqu’en 2026 à IVADO, le consortium interdisciplinaire pour la recherche, formation, transfert et mobilisation des connaissances en intelligence artificielle (IA) basée à l’Université de Montréal. IVADO regroupe quatre partenaires universitaires (Polytechnique Montréal, HEC Montréal, Université Laval et Université McGill) pour mettre en œuvre des programmes collaboratifs de recherche et d’innovation.

« Pour assurer le leadership du Québec en IA, il faut permettre aux entreprises d’avoir facilement accès aux fruits de la recherche industrielle et encourager davantage de PME à adopter ces nouvelles technologies. Nous sommes fiers de soutenir le consortium IVADO, qui contribue à développer un bassin de talents et à solidifier l’écosystème québécois de l’IA », a déclaré Pierre Fitzgibbon.

Plus précisément, les nouveaux programmes développés par IVADO accompagneront les entreprises et organisations québécoises dans l’adoption et la mise en œuvre de solutions basées sur la recherche en intelligence artificielle, soutenant ainsi leur transformation numérique. Cette aide financière permettra également d’assurer une partie du fonctionnement du consortium.

« Nous sommes reconnaissants du soutien que nous témoigne le gouvernement du Québec à travers ce financement de huit millions, illustrant notre volonté commune de stimuler l’innovation en intelligence artificielle au Québec. Nos travaux s’inscrivent dans la vision audacieuse et la volonté du gouvernement de faire du Québec un leader mondial en IA responsable et innovante. Cette collaboration entre IVADO, l’Université de Montréal et le ministère est un pas de plus vers un avenir où l’IA sera un puissant levier de développement économique, social et culturel pour le Québec, sa population et ses organisations », a déclaré Luc Vinet, directeur général de IVADO.

En réunissant des partenaires du monde universitaire et de l’industrie autour d’un projet mobilisateur, IVADO favorise la commercialisation des innovations issues de la recherche et l’émergence des entreprises québécoises dans le domaine de l’intelligence artificielle, en plus d’accroître leur avantage. compétitif sur la scène internationale. Les différents projets réalisés par IVADO et ses partenaires permettent également la création d’emplois hautement qualifiés et bien rémunérés.

« L’Université de Montréal est un leader en recherche et en mobilisation des connaissances en intelligence artificielle tant au Québec qu’à l’extérieur de ses frontières. La mission poursuivie par IVADO est essentielle pour faire en sorte que les entreprises et les organisations québécoises bénéficient des innovations qui émergent dans les universités et qu’elles bénéficient du travail amorcé il y a plusieurs années par des pionniers comme Yoshua Bengio. a conclu le recteur de l’Université de Montréal, Daniel Jutras.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Dans la Drôme, un enseignant licencié pour avoir demandé à des lycéens de poser nus pour la paix en Palestine
NEXT Le cricket gagne en popularité dans le Nord de l’Ontario