une femme âgée décède violemment dans une maison de retraite

une femme âgée décède violemment dans une maison de retraite
une femme âgée décède violemment dans une maison de retraite

Une femme de 90 ans a été retrouvée morte dans des circonstances dramatiques dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 mai dans un Ehpad de Villeneuve-lès-Avignon (Gard). Les membres du personnel de cet Ehpad ont fait cette tragique découverte, puis ont appelé la police vers 22 heures, la situation a provoqué un choc dans la région. Selon les premières données, des traces de violences ont été constatées chez la personne âgée, ce qui a obligé les autorités à ouvrir une enquête. Décryptage.

Cette femme de 94 ans a été retrouvée morte dans la chambre de l’Ehpad Maison Bleue où elle résidait. Pour l’heure, selon les analyses de la police, dépêchée sur place dans la soirée, la personne âgée aurait été victime de violences avant sa mortprobablement d’un autre résident, sans connaître exactement les circonstances de cette situation. C’est cette violence qui aurait conduit à l’arrêt cardiaque du nonagénaire.

Dans ce contexte, une enquête a été ouverte pour « violences ayant entraîné la mort sans intention de la provoquer ». C’est le procureur de la République de Nîmes qui s’est exprimé à ce sujet pour apporter des précisions sur ce drame. Comme le rapportent nos confrères du Figaro, «la vieille dame, retrouvée vivante pour la première fois au sol dans un couloir de l’établissement où elle semble s’être rendue de manière indépendantepuis est décédé subitement alors qu’il était soigné par le personnel ».

Gard : les circonstances du décès restent floues

Si les circonstances de cette disparition soudaine restent encore floues, Une enquête est en cours. Le personnel et les résidents sont actuellement interrogés par la police et les images de vidéosurveillance doivent être utilisées pour découvrir ce qui s’est réellement passé lors de cette nuit tragique.

Le magistrat a également révélé queune autopsie devait avoir lieu et pourrait apporter de nouveaux éléments à l’enquête. Selon lui, “une enquête est en cours sur les circonstances et les causes du décès”, ajoutant queune autopsie « permettra de mieux orienter cette enquête » qui commence et dont la qualification pénale pourrait être révisée à la lumière des premiers éléments ».

Gard : un autre cas en Moselle

Le même cas s’est également produit dans une maison de retraite en Moselle, à Yutz, où un octogénaire a été retrouvé mort dimanche vers 5 heures du matin. La victime était ainsi inanimée avec un oreiller sur le visage, la fenêtre de sa chambre ouverte. Une situation inhabituelle ce qui a poussé la police judiciaire à ouvrir une enquête.

D’après les premiers éléments, c’est lors d’une ronde dimanche vers 5 heures du matin qu’un membre du personnel de l’établissement a découvert cette dame de 84 ans sans vie dans une pièce située au rez-de-chaussée de l’établissement. La police judiciaire de Metz est désormais chargée de l’enquête.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’Entente Gers Foot Sud U17 en finale de la Coupe du Gers ! – .
NEXT Qu’est-ce qu’un tuba, observé dans le ciel de l’Yonne ce vendredi ? – .