Que vont changer les travaux de l’avenue des Sabres ? – .

Que vont changer les travaux de l’avenue des Sabres ? – .
Descriptive text here

De réunion publique en réunion publique, les habitants sont de plus en plus nombreux. Mardi 7 mai 2024, ils étaient une centaine de personnes rassemblées dans la salle Georges-Brassens pour connaître l’avancée du chantier de l’entrée nord de la ville, qui a débuté en 2022 et doit se poursuivre. jusqu’en 2026.

« On me reprochera peut-être si ce n’est pas le cas, mais je prends le risque d’annoncer que l’avenue Henri-Farbos devrait rouvrir à la circulation le mardi 21 mai », a annoncé le maire Charles Dayot. Ce qui coïncidera avec le lancement des opérations sur l’avenue de Sabres. »

Plus mesurée, Isabelle de Tauzia, directrice adjointe des centres techniques, précise : « Il reste une dernière couche d’enduit à réaliser pour les finitions. La Colas prévoit de terminer le vendredi 17 mai. Après il nous restera encore la signalisation au sol à faire et, jusqu’à mi-juin, la plantation des arbres. »

Une entrée royale

Concernant les résultats du premier tronçon, entre l’église Saint-Jean-d’Août et la rue Pierre-Benoît, soit les premiers 600 mètres d’un projet qui en comprend 1 600, l’équipe semble satisfaite. « C’est une entrée verdoyante et paisible qui mène au cœur de la ville », précise le maire.

Dès fin mai, le chantier s’attaquera donc à l’avenue de Sabres. L’architecte paysagiste Anouk Debarre explique : « Nous aurons là aussi quelque chose de très vert. Nous avons opté pour des arbres plus forestiers par rapport à ceux de Farbos, qui ont plus de fleurs. Pour briser la monotonie de la ligne droite, nous avons imaginé un arboretum très varié. De quoi s’offrir une entrée royale à Mont-de-Marsan. »


Le maire était entouré de ses équipes pour répondre aux questions du public.

Matthieu Sartre

Autre similitude évoquée par Isabelle de Tauzia : « Le béton poreux et le revêtement drainant de la piste cyclable. » Une quarantaine de places de stationnement ont été créées. Si le chantier va occasionner des désagréments, le maire insiste : « Vos commerces sur l’avenue restent ouverts. Des précautions seront prises pour garantir l’accès. Soyez donc vigilants et aidez nos entreprises locales à surmonter cet obstacle. »

“Ça va être l’enfer”

Parmi les préoccupations des riverains, l’accès à leur logement : « Je suis retraité, je sors régulièrement de chez moi. Je veux savoir à l’avance quand je serai bloqué. » Impossible pour le maire de donner un calendrier précis : « Vous verrez quand le chantier arrivera près de chez vous et ensuite nous ferons en sorte de vous informer du planning via les boîtes mail. »

Grâce à une route assez large, l’équipe estime pouvoir maintenir une circulation alternée. « Le soir, chaque résident pourra rentrer chez lui », assure Charles Dayot.

“Et l’eau?” Combien de temps allons-nous nous en passer ? », demande un autre Montois. « Le raccordement au nouveau tuyau prendra quinze minutes. Il faudra quatre heures de coupure générale pour tout connecter à la nouvelle connexion. Vous serez averti », s’entend-il répondre.

Une nounou « en poussette triple, Chemin de Thore » s’agace du détournement qui détourne les voitures de son quartier. “Si tu continues comme ça, ça va être l’enfer !” Nous ne pourrons pas vivre. » Isabelle de Tauzia assure : « Nous redirigerons les automobilistes à leur arrivée à Mont-de-Marsan vers le boulevard Simone-Veil, mais nous conserverons également le délestage via le chemin de Thore. » Il faudra donc être patient.

Et les bancs ?

Un riverain dubitatif s’interroge sur l’efficacité des places de stationnement gazonnées. « Chez Lidl, la pelouse ne tient pas. J’ai peur que l’herbe ne tienne pas très longtemps là-bas non plus. » La directrice adjointe s’était préparée à la question : « L’entreprise laissera de l’espace pour ne pas subir ce phénomène. En revanche, évitez les talons aiguilles. »

Autres suggestions du public, « installer des bancs ». L’idée est notée. « Il faudrait aussi faire le lien entre la piste cyclable du boulevard Nord et l’avenue de Sabres », indique un résident.

« C’est prévu au plan, explique le maire, mais pas dans le budget de ces travaux, maintenant, ni sur ce mandat. Quoi qu’il arrive ensuite, il y a une logique à ramener au rond-point, oui. » Il faudra encore attendre.

Le calendrier prévisionnel

Du 21 mai au 12 juillet 2024 : construction de tranchées pour restructurer les réseaux et assurer la reprise des connexions.
De fin mai à septembre 2024 : enterrement des réseaux par le Sydec.
Septembre 2024 : trois mois de travaux d’adduction d’eau potable.
D’octobre 2024 à juillet 2025 : aménagement de la route de l’avenue Mendès-France à la rue Paul-Banos.
Premier semestre 2025 : Travaux de réhabilitation.
De septembre 2025 à juin 2026 : aménagement des voiries de la rue Paul-Banos à Robert-Caussèque.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une femme retrouvée morte au pied d’une falaise haute de plusieurs centaines de mètres
NEXT Innovation PME | Talksoon : votre appel est vraiment important