pourquoi les médecins s’inquiètent-ils ? – .

Pour Médecins du Monde, les moyens mis en œuvre pour endiguer l’épidémie de choléra à Mayotte ne sont pas suffisants. 65 cas sont enregistrés, un enfant de trois ans est décédé des suites de la maladie.

Épidémie de choléra depuis plusieurs mois

L’épidémie de choléra a commencé Le 18 mars dans le département de Mayotte, situé dans l’Océan Indien. Selon le ministère de la Santé, premiers patients “arrivé de Comores » voisins, où l’épidémie éclate (98 décès). Alors qu’un petite fille de trois ans juste mourir du choléra, le ministère se veut rassurant. Il parle d’un épidémie était « sous contrôle » et « circonscrit ». L’organisation Médecins du Monde n’est pas du même avis.

Problème d’accès à l’eau potable

Marion Ramstein est coordinatrice de Médecins du monde à Mayotte. Au micro de France info, elle estime que le réponse du gouvernement n’est pas pas adéquat face à l’épidémie. « Penser une réponse pour lutter contre le choléra sans prendre en compte conditions d’accès à l’eauce n’est pas très efficace», explique-t-elle au micro de la radio d’information.

En fait, le choléra transmettre notamment via eau contaminée par les bactéries. “Le fort concentration de population associé à un mauvaise hygiène jouent un rôle important dans l’apparence et développement d’une épidémie de choléra », souligne l’Institut Pasteur.

Le renfort médical vient d’arriver

Mayotte compte seulement un hôpital pour une population de plus de 310 000 habitants. Ce décompte est “largement sous-estimé” précise France Info au vu d’une immigration clandestine non comptabilisée. Pour faire face à l’épidémie de choléra, 86 réservistesles infirmières et les médecins sont arrivé sur l’archipel, a précisé le ministre de la Santé.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Grand Prix de Musique Suisse pour le violoncelliste Sol Gabetta – .
NEXT Le DUP Vivien, un outil libérateur du territoire à consommer sans modération