MÉTIERS DE SUPPORT – Les Landes veulent être à la pointe

MÉTIERS DE SUPPORT – Les Landes veulent être à la pointe
Descriptive text here

Début mai à Pontonx-sur-l’Adour, une table ronde a fait le point sur cette démarche, avec quatre priorités. La première vise à adapter la formation, avec des sessions plus courtes répondant à des besoins urgents de recrutement grâce au soutien financier de l’AGHEIL, Prép’emploi, du GRETA, du CIAS et des MFR de Pontonx-sur-l’Adour et des Landes Chalosse.

Cela s’inscrit parfaitement dans un deuxième volet qui consiste à développer les apprentissages. ” En 2024, le Département consacrera 400 000 € au financement des apprentissages dans le secteur médico-social. Il s’agit de prendre en charge tout ou partie des frais de recours à un apprenti auprès d’établissements associatifs ou de la fonction publique locale. », explique l’institution.

Afin de susciter l’intérêt, l’objectif est également de promouvoir les métiers de soutien, à travers différents dispositifs : le pack XL Jeunes, qui permet de bénéficier d’une aide au permis de conduire en cas d’engagement citoyen, ou encore de stages d’observation comme pour le collège. élèves de 3ème année.

Enfin, un Institut fédéral d’action sociale des Landes devrait voir le jour l’année prochaine. ” Il vise à rassembler les expertises théoriques et pratiques mais aussi les attentes et les besoins de tous les acteurs du secteur médico-social, c’est-à-dire les employeurs publics et associatifs, les organismes de formation, les étudiants, les utilisateurs, les universitaires, les autorités, etc., afin de mettre en place des formations sur mesure proposant des contenus pédagogiques qualitatifs, innovants et adaptés aux réalités du terrain « .

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un nouveau spot pour déguster les huîtres du Golfe du Morbihan
NEXT La nuit de dimanche à lundi sera favorable aux aurores boréales, selon les experts