la police intervient à Beauport cette fois

la police intervient à Beauport cette fois
la police intervient à Beauport cette fois

Après une soirée mouvementée qui a mené à une arrestation vendredi à Charlesbourg, les hostilités se sont déplacées à Beauport samedi. Même si certaines invitations sur les réseaux laissaient présager le pire, les jeunes étaient bien moins nombreux et plus calmes que la veille.

• Lire aussi : Mineur arrêté à Charlesbourg: les policiers sont allés trop loin selon la mère

• Lire aussi : Rassemblement de jeunes à Charlesbourg : des mineurs pilonnés par la police

Cette fois-ci, près d’une centaine de jeunes, dont plusieurs mineurs, sont venus faire la fête dans le secteur de l’école secondaire La Courvilloise, à Beauport, samedi soir.

>

>

Crédit : Guy Martel | Agence QMI

De nombreux véhicules de police étaient présents sur place pour éviter tout débordement, contrairement à la veille au soir où des patrouilleurs avaient été sollicités en renfort.

>

>

Crédit : Guy Martel | Agence QMI

Quatre agents de la paix ont ensuite eu recours à la force pour maîtriser un garçon de 15 ans, arrêté pour entrave au travail d’un agent de la paix, avant d’être relâché un peu plus tard et ramené chez leurs parents. Les patrouilleurs ont également pilonné de nombreux jeunes lors de l’intervention.

>

>

Photo fournie par un jeune

« Les méthodes et techniques sont très différentes dans le cas d’un jeune mineur. En revanche, lorsque nous sommes confrontés à un acte criminel, nous devons d’abord l’arrêter. Que la personne soit mineure ou majeure», explique l’ancien enquêteur du SPVQ, Roger Ferland.

Violations des règlements municipaux

Encore une fois, le SPVQ indique que plusieurs jeunes ont contrevenu aux règlements municipaux concernant l’alcool et les troubles samedi soir. Même si aucune arrestation forcée n’a eu lieu, des actes criminels pourraient avoir été commis au cours de la soirée.

Plusieurs dizaines d’interventions ont donc été réalisées en lien avec des rassemblements au cours des deux soirées en plus de nombreuses plaintes de citoyens. Du personnel ambulancier était également requis en cas d’intoxication par des boissons et d’autres substances.

Plus de détails seront donnés par le SPVQ lundi matin lors d’un bilan complet de la fin de semaine. La police rappelle toutefois aux parents, mais surtout aux jeunes, qu’il est légal de s’amuser et de voir des amis, mais que cela doit se faire dans le respect de la réglementation et dans le calme.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une éblouissante Jaguar Type E traverse l’Ariège pour un trajet de 3 000 kilomètres
NEXT Cinq concepts scandinaves pour trouver le bonheur