Ce que l’on sait de l’arrivée des passagers à Bamako et de leur « indemnisation »…

Ce que l’on sait de l’arrivée des passagers à Bamako et de leur « indemnisation »…
Ce que l’on sait de l’arrivée des passagers à Bamako et de leur « indemnisation »…

Une cinquantaine de Maliens ont débarqué sur le tarmac de l’aéroport de Bamako ce vendredi vers 20 heures. « Rendons grâce encore à Dieu », a déclaré l’un d’eux qui, au moment de l’accident du Boeing 737 de Transair affrété par Air Sénégal, pensait déjà qu’il était dans l’autre monde.
A leur arrivée, apprend-on, « une dame est venue leur remettre le reste de leur indemnité. ” Restant?
La dame en question s’est également exprimée dans une vidéo : « Je suis Clarice Diallo, la représentante d’Air Sénégal à Bamako. Suite aux instructions du Ministère du Transport Aérien du Sénégal et de notre direction générale, les passagers du vol HC 301 sont arrivés dans de très bonnes conditions. Nous les avons accueillis au pied de l’avion et les avons informés que le reste de leur indemnisation sera disponible dès ce samedi matin à l’agence de Bamako. Là où je vous parle, les compensations sont toujours en cours. Malheureusement hier, lorsque l’avion a atterri, nous n’avons pas pu les leur donner car les banques étaient déjà fermées… »

Cependant, la question posée par notre interlocuteur, qui fait partie des passagers, est de savoir s’il fallait leur donner une modeste somme de 40 000 francs dans le cadre de la prise en charge et attendre leur arrivée dans leur pays pour leur donner « un reliquat ». .
« Pourquoi ne pas donner au total les 150 000 que le ministre leur avait demandé de nous donner ? », a estimé GB qui s’interroge également sur les motivations réelles des autorités à donner la totalité du montant que la tutelle avait recommandé.

Lorsqu’il est arrivé sur les lieux pour récupérer le reste, GB a même été reconnu par la dame qui l’a salué : « c’était vous qui étiez dans la vidéo ? » a-t-elle demandé au citoyen malien qui a répondu : « Oui, c’est moi qui parlais sur la vidéo… » En effet, c’est cette vidéo virale dans laquelle on interviewe M. Baïdy qui a eu la surprise de recevoir 40 000 francs CFA au lieu de 150 000 francs CFA. .
Dans ses questions, notre interlocuteur s’est posé une série de questions, notamment : « cette somme avancée par le ministre constitue-t-elle réellement l’indemnisation que l’entreprise a dû verser ? Avait-elle besoin de recevoir des instructions du ministère pour remplir son devoir qui est de réparer le préjudice subi par les clients ? »

Il informe cependant qu’il a reçu la somme de 110 000 francs CFA ce samedi à l’agence Air Sénégal de Bamako…

#Sénégal

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un Trempl’inter lycées musical « mémorable » à refaire ! – .
NEXT Festival Bandas – Le journal du Gers : Journal d’information en ligne et en continu couvrant l’actualité d’Auch et du Gers