A la Pentecôte, les caves ouvertes vaudoises arroseront tout le canton

A la Pentecôte, les caves ouvertes vaudoises arroseront tout le canton
A la Pentecôte, les caves ouvertes vaudoises arroseront tout le canton

Créée en 2012, la Fête du Slip, rebaptisée Festival Artistique des Affects, des Genres et des Sexualités (FdS), tire le bouchon. Le contexte actuel, marqué par des défis financiers, logistiques et humains, rend impossible la poursuite de cet événement, ont annoncé mercredi les organisateurs.

Créé en 2012 par Viviane et Stéphane Morey, le FdS poursuit son chemin sous la direction de Valentina D’Avenia à partir de 2021. En 2023, il connaît sa onzième et dernière édition, indique un communiqué.

Pionnière dès sa création, la FdS avait pour thème les sexualités. Elle offrait un «espace rare dans le canton de Vaud» pour aborder les questions liées au corps, à l’identité, au genre et aux différentes pratiques sexuelles.

Ce festival a permis de déstigmatiser une culture méconnue et méconnue, à travers plusieurs disciplines comme le cinéma, les arts visuels, la danse, les arts du spectacle, la musique et la littérature. Il a permis de promouvoir des spécialistes locaux sur les sujets du féminisme.

Pionnier, localement et globalement, le FdS a également changé les mentalités par son discours politique, nécessaire au vu des nombreuses atteintes aux droits de la communauté LGBTIQ+. Sa réputation culturelle internationale a contribué à promouvoir Lausanne comme ville inclusive.

En concluant ce chapitre, les organisateurs espèrent inspirer de nouvelles initiatives adaptées aux défis actuels. Diverses institutions ont été contactées pour la conservation des archives du festival. La propriété résiduelle sera léguée à une association qui poursuit les mêmes objectifs. Le comité sera dissous une fois finalisé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV LA VISION DES NOUVEAUX LEADERS POUR UNE INDUSTRIE FORTE – .
NEXT ComédiHa! s’engage à quitter les lieux l’année prochaine pour ne pas concurrencer Juste pour rire