Le Canada s’abstient du vote sur l’adhésion des Palestiniens à l’ONU

Le Canada s’abstient du vote sur l’adhésion des Palestiniens à l’ONU
Le Canada s’abstient du vote sur l’adhésion des Palestiniens à l’ONU

Le Canada est l’un des 25 pays qui se sont abstenus lors du vote des Nations Unies sur l’adhésion palestinienne.

Vendredi, l’Assemblée générale de l’ONU a massivement soutenu la candidature palestinienne pour devenir membre à part entière de l’ONU, avec 143 des 193 États membres soutenant la résolution.

Parmi les autres pays qui ont rejoint le Canada en s’abstenant figurent le Royaume-Uni et la Suisse. Les États-Unis et Israël figuraient parmi les neuf pays qui ont rejeté l’offre.

« La position du Canada sur les questions liées à Israël et à la Palestine reste et a toujours été guidée par notre engagement historique et inébranlable envers une solution à deux États », a déclaré Affaires mondiales Canada dans un communiqué publié vendredi. « Le Canada a décidé de s’abstenir sur la résolution de l’Assemblée générale en réponse aux efforts visant à empêcher la réalisation d’une solution à deux États. »

Le communiqué accuse les dirigeants israéliens et gazaouis de frustrer leurs efforts en faveur d’une solution à deux États, affirmant que « les perspectives d’une paix durable sont plus sombres que jamais ».

« Le gouvernement (de Benjamin) Netanyahu a clairement indiqué, dans ses paroles et dans ses actions, qu’il rejetait la solution à deux États », a expliqué Affaires mondiales Canada. « Dans le même temps, le Hamas contrôle actuellement des zones de Gaza, une partie essentielle du territoire du futur État de Palestine. Le Hamas continue de détenir des otages, n’a pas encore déposé les armes ni mis fin à sa violente opposition à l’existence d’Israël. “

L’affaire sera désormais portée devant le Conseil de sécurité de l’ONU, composé de 15 membres, où les États-Unis devraient y opposer leur veto. Les États-Unis ont opposé leur veto à une résolution similaire en avril.

Même s’ils sont rejetés par le Conseil de sécurité, les Palestiniens obtiendront toujours un siège parmi les membres de l’ONU dans la salle de réunion à partir de septembre 2024, mais ils n’auront pas le droit de voter.

Les Palestiniens ont le statut d’observateur non membre à l’Assemblée générale des Nations Unies depuis 2012. Ils sont représentés par l’Autorité palestinienne, qui exerce une autonomie limitée en Cisjordanie. L’Autorité palestinienne a également supervisé Gaza jusqu’en 2007, lorsque les militants du Hamas ont pris le pouvoir sur le territoire méditerranéen après une victoire électorale précédente. Le Hamas a lancé une attaque sanglante le 7 octobre contre Israël, déclenchant la guerre dévastatrice actuelle à Gaza.

« Nous croyons qu’il doit y avoir des progrès continus vers l’autodétermination palestinienne », a déclaré Affaires mondiales Canada. « Tous les Palestiniens méritent d’être dirigés par un gouvernement légitime et représentatif, sans la participation d’une organisation terroriste. »

Israël a occupé la bande de Gaza, la Cisjordanie et Jérusalem-Est à la suite d’une guerre de 1967 contre ses voisins arabes. L’ONU défend depuis longtemps la vision d’un État palestinien et d’Israël séparés existant au sein de frontières sûres et reconnues.

« Il est clair que nous devons de toute urgence tracer une voie crédible vers la réalisation d’une solution à deux États, une voie qui donne l’espoir aux Palestiniens et aux Israéliens de pouvoir vivre côte à côte dans la paix, la sécurité et la dignité », a déclaré Affaires mondiales Canada. « Le Canada est prêt à reconnaître l’État de Palestine au moment le plus propice à une paix durable, pas nécessairement comme la dernière étape sur cette voie. »


Avec des fichiers de Reuters

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le KOF s’attend à une croissance des nuitées de 0,4% cet été
NEXT L’implantation de camps illégaux de Gens du voyage se multiplie dans l’ouest de Toulouse