Les importations chinoises de gaz naturel montent en flèche

Les importations chinoises de gaz naturel montent en flèche
Descriptive text here

Les importations chinoises de gaz naturel ont bondi de près de 21 % au cours des quatre premiers mois de 2024 par rapport à la même période de 2023, selon les données des douanes chinoises publiées jeudi 9 mai. Cela intervient dans un contexte de hausse globale des exportations et importations du pays en avril. , après une contraction le mois précédent.

La plus grande économie mondiale en parité de pouvoir d’achat (PPA) a importé 43 millions de tonnes de gaz naturel entre janvier et avril 2024, soit une augmentation de 20,7 % sur un an, selon le rapport des douanes chinoises. Le seul mois d’avril a vu des importations de 10,3 millions de tonnes, soulignant la dynamique continue des importations de gaz.

D’après le site canadien Le monde du gaz naturella forte hausse des importations de gaz peut être attribuée à la baisse des prix mondiaux du GNL.

En effet, le prix moyen à l’importation du gaz a baissé de 15 % sur la période, selon les données des douanes. La Chine importe du gaz par gazoduc et sous forme liquéfiée, mais la déclaration en douane ne fournit pas de ventilation des importations par type.

En revanche, on apprend que la valeur totale du gaz acheté au cours des quatre premiers mois de l’année s’élève à plus de 21 milliards de dollars.

La nation asiatique a également importé 28,6 % de produits pétroliers raffinés en plus et 2 % de brut en plus au cours de la période considérée par rapport à l’année dernière.

Les importations chinoises en provenance de ont augmenté le mois dernier, tout comme celles en provenance des États-Unis et de l’UE, malgré une baisse des exportations vers les trois pays, selon les calculs de CNBC.

La Russie est le plus grand exportateur d’énergie vers la Chine. En 2023, les achats du pays de pétrole à la Russie ont augmenté de 24 % sur un an, et ceux de GNL de 23 %. Les livraisons de gaz via le gazoduc Power of Siberia ont été multipliées par 1,5 l’année dernière pour atteindre 22,7 milliards de mètres cubes (bcm).

La Russie a réorienté ses exportations d’énergie vers l’Asie après avoir perdu des clients en Europe à cause des sanctions occidentales liées au conflit ukrainien.

La Chine reçoit également du GNL d’Australie et du Qatar, ainsi que du gazoduc en provenance de pays d’Asie centrale.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV N’Golo Kanté de retour, Ferland Mendy appelé en défense, une première pour Bradley Barcola
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités