Breaking news

Calme plat et ouverture en hausse à la Bourse suisse

Calme plat et ouverture en hausse à la Bourse suisse
Calme plat et ouverture en hausse à la Bourse suisse

L’activité était nettement réduite vendredi matin à la Bourse suisse, avec de nombreux intervenants absents en raison du pont de l’Ascension. Aucune nouvelle d’entreprises n’est venue alimenter le marché et il faudra attendre l’après-midi pour voir la séance s’animer avec des indicateurs macroéconomiques outre-Atlantique et plusieurs discours de membres de la Réserve fédérale américaine (Fed).

La Bourse de New York, ouverte la veille, a conclu nettement dans le vert jeudi soir, soutenue par une baisse des taux obligataires après des demandes d’emploi hebdomadaires plus fortes que prévu aux Etats-Unis. L’indice Dow Jones a signé sa sixième séance positive d’affilée en gagnant 0,85%, tandis que le Nasdaq avançait de 0,27% et l’indice élargi S&P 500 de 0,51%.

Les attentes d’une baisse des taux directeurs continuent de concentrer l’attention sur les données macroéconomiques, a déclaré Roman Bättig, responsable de la recherche économique à la Banque cantonale des Grisons (GKB). Mardi prochain, les investisseurs surveilleront les prix à la production et mercredi les prix à la consommation en avril aux Etats-Unis.

“Les tendances déflationnistes devraient se poursuivre, mais par petits pas (et) la possibilité d’une première baisse des taux par la Fed en septembre reste intacte”, a-t-il ajouté dans un commentaire.

En termes d’indicateurs économiques, le Royaume-Uni est sorti au premier trimestre de la récession dans laquelle il était tombé fin 2023, son produit intérieur brut (PIB) ayant augmenté de 0,6% sur les trois premiers mois de l’année. Plus tard dans la matinée, le procès-verbal de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) sera publié.

Comme d’autres marchés européens, la Bourse suisse a ouvert dans le vert. A 09h08, l’indice phare SMI était en hausse de 0,62% à 11.669,50 points, après avoir terminé mercredi en hausse de 0,78%. Le SLI a gagné 0,68% à 1.907,55 points et le SPI a augmenté de 0,6% à 15.570,79 points.

Quelques rares valeurs stars ont cédé leurs gains: Kühne+Nagel (-1,4%), traité sans dividende de 10 francs, UBS (-0,5%), Nestlé (-0,2%) et Logitech (-0,1%). Les analystes d’Oddo BHF ont toutefois légèrement relevé l’objectif de cours de la trois banque clé. Parmi les gagnants de la séance figurent Richemont (+1,7%), les deux valeurs Roche (bonnes +1,4%), transporteur +1,3%), ainsi que Swisscom (+1,2%).

Sur l’indice général SPI, Temenos (-1,5%) a payé le prix d’un traitement hors dividende de 1,20 franc. Les actionnaires de l’éditeur de logiciels bancaires, réunis mercredi en assemblée générale, ont rejeté le rapport de rémunération 2023 de la direction lors d’un vote consultatif. Plus de 66 % des propriétaires d’unités s’y sont opposés, tandis qu’environ 33 % l’ont approuvé.

VP Bank (+1,1%) était recherché, après l’annonce surprise mercredi soir du départ du patron Paul Arni avec effet immédiat.

La bonne humeur se poursuit sur les marchés, records en Europe

Les marchés boursiers mondiaux continuent de progresser vendredi, surfant sur l’espoir d’un assouplissement des politiques des banques centrales, favorable aux actifs risqués comme les actions.

En Europe, Londres (+0,36%) et Francfort (+0,40%) continuent d’établir des records, tandis que Paris (+0,47%) se rapproche vers 9h05. Milan gagne 0,60%.

En Asie, la Bourse de Hong Kong a poursuivi son fulgurant rebond ces derniers mois, avec un gain de 2,07% lors des dernières séances. Shanghai termine stable (-0,01%) et Tokyo en hausse de 0,41%.

Jeudi, après une ouverture hésitante, les indices new-yorkais ont terminé en hausse. Pour sa sixième séance positive d’affilée, le Dow Jones grimpe de 0,85% tandis que le S&P 500 gagne 0,51% et le Nasdaq 0,27%. Les trois indices sont proches de leurs sommets historiques, tous établis plus tôt dans l’année.

Le pétrole est également en hausse

Le pétrole était dans le vert: vers 07H00 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord gagnait 0,75% à 84,51 dollars et le baril de WTI américain gagnait 0,86% à 79,94 dollars, tous deux en hausse d’environ 2% sur la semaine. L’euro est resté stable face au dollar, à 1,0781 dollar pour un euro. Le Bitcoin gagne 1,03% à 63.280 euros. (awp/afp)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Moins cher d’aller en Europe voir Taylor Swift ? – .
NEXT «On se sent utile dans notre ville»