Bassirou Diomaye Faye engage son gouvernement

Bassirou Diomaye Faye engage son gouvernement
Bassirou Diomaye Faye engage son gouvernement

Le nouveau Président de la République Bassirou Diomaye Faye est déterminé à assurer la transparence dans la gestion des ressources halieutiques au Sénégal. Après la publication de la liste des navires autorisés à pêcher dans les eaux sénégalaises, vieille revendication des acteurs de la pêche, il a donné des directives fermes à son gouvernement. Il s’agit entre autres de la révision du Code de la pêche maritime et de son application rigoureuse, de l’audit du pavillon sénégalais et de l’évaluation des accords et licences de pêche.

En Conseil des Ministres avant-hier, mercredi 8 mai, le Président de la République Bassirou Diomaye Faye a rappelé au Gouvernement la place essentielle de la pêche dans le développement économique et social du Sénégal, notamment la pêche artisanale qui est une Source importante de revenus. revenu pour une grande partie de la population. A cet égard, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver les ressources halieutiques et protéger les professionnels de la pêche artisanale. Pour ce faire, il a appelé à la révision du Code de la pêche maritime et à son application rigoureuse. Le Président de la République a souligné, dans ce contexte, la nécessité de renforcer les mécanismes de lutte contre les activités de pêche illégale. Il a également souligné l’urgence de définir une politique nationale de gestion durable des ressources halieutiques à travers un programme spécifique impliquant des chercheurs et des partenaires bien ciblés. Après s’être félicité de la publication, le 6 mai 2024, par le Ministre chargé de la pêche, de la liste des navires autorisés à pêcher dans les eaux sous juridiction sénégalaise, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement l’importance qu’elle apporte de la transparence dans la gestion. du secteur de la pêche. A ce sujet, il a demandé l’audit du pavillon sénégalais et l’évaluation des accords et licences de pêche. Le Chef de l’Etat a également demandé l’inventaire et l’évaluation des interventions, subventions et financements de l’État dans le secteur de la pêche en termes d’infrastructures construites et d’accompagnement des acteurs. Il a également demandé d’assurer le renouvellement et la sécurité de la flotte de pirogues artisanales. Dans le même esprit, le Président de la République a invité le Premier Ministre à engager des consultations avec les acteurs du secteur de la pêche afin de définir un programme d’urgence pour la relance de la pêche artisanale et le développement de la pêche industrielle. Par ailleurs, Bassirou Diomaye Faye a indiqué la nécessité de développer l’aquaculture, Source d’emplois, à travers la maillage du territoire national en centres et stations aquacoles.

NDEYE AMINATA CISSE

#Sénégal

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV incompréhension après la mort de Grégory, 22 ans, déshabillé et battu à mort
NEXT Entre assistance et coercition, une page sombre de l’histoire suisse mise au grand jour