un avion immatriculé en Autriche s’écrase au décollage, les deux occupants sont morts

Un avion de ligne s’est écrasé au décollage ce jeudi vers 16h, à la fin de la piste, à l’aérodrome de Challes-les-Eaux. Le dispositif, un seul moteurs’est écrasé sur des tas de gravats, au nord-est de l’aérodrome, sur le site de l’entreprise de terrassement ATP Service, avant de prendre feu. Les deux occupants sont décédés.

Selon nos informations, l’appareil était enregistré en Autriche. Le pilote, un homme de 54 anset son passager, une femme de 49 ans, étaient des ressortissants autrichiens. Ils avaient débarqué à Challes-les-Eaux pour un ravitaillementavant de partir.

Une maison évacuée

En fin d’après-midi, la scène de l’accident était encore figée. Les experts du déminage de Lyon doivent intervenir en début de soirée, avant que les gendarmes puissent faire les premières observations. “Des substances pyrotechniques peuvent être trouvées dans le dispositif de sécurité censé libérer le parachute de l’avion, et le site doit être sécurisé”, on nous a dit. En raison de ce risque d’explosion dans un rayon de 100 mètres aux alentours, une maison située non loin du lieu de l’accident a dû être évacuée.

“Je n’ai rien vu mais j’ai entendu comme des pétards, j’ai cru que c’était des jeunes, et puis quand j’ai regardé par la fenêtre j’ai vu de la fumée et l’avion en feu, les gendarmes sont juste passés me dire d’évacuer”, a déclaré un habitant à France Bleu Pays de Savoie.

Une enquête sur les causes du décès a été ouverte par le parquet de Chambéry, et confiée en co-saisie, au section de recherche sur le transport aérien de Paris, et au groupement de gendarmerie de Savoie. Le lieu de l’accident est situé rue des Epinettes, sur la commune de Barby.

Les dragueurs de mines lyonnais doivent intervenir sur les lieux de l’accident vers 19h30 © Radio-France
Tommy Cattaneo
Les gendarmes étaient toujours présents sur le site de l’aérodrome en début de soirée © Radio-France
Tommy Cattaneo
L’avion a atterri à Challes-les-Eaux pour faire le plein, avant de repartir © Radio-France
Tommy Cattaneo

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Bourgogne, Périgord, Cantal… Pour une résidence secondaire entre nature et patrimoine
NEXT Un café-galerie-vinothèque-jardinerie à venir sur la 3e Avenue