plus de justice souhaitée pour les retraites des épouses d’agriculteurs

plus de justice souhaitée pour les retraites des épouses d’agriculteurs
plus de justice souhaitée pour les retraites des épouses d’agriculteurs

Vendredi 3 mai 2024, s’est tenue à Chambray-lès-Tours dans les locaux de la Chambre d’agriculture, l’assemblée générale de l’Association départementale des agriculteurs retraités d’Indre-et-Loire (Adar) présidée par Jean-Pierre Fétiveau. Étaient également présents la Coordination rurale 37, Régis Flau, président d’Adra 79, la Mutualité sociale agricole représentée par Régis Joubert et le sénateur Vincent Louault, ancien maire de Cigogné et également ancien agriculteur.

Les motions adoptées réclament plus de justice sociale pour permettre aux retraités de vivre dignement. Sont ainsi demandées : la parité des pensions des chefs d’exploitation et de leurs conjoints à 85% du SMIC, la suppression du plafonnement (un système de plafonnement des pensions), l’augmentation du plafond de la pension de survie pour les veuves, la révision des le calcul de la « prime aux enfants », l’indexation des retraites afin de maintenir le pouvoir d’achat, le rétablissement de la demi-part pour les veuves et les veufs, l’extension du 5e branche de la Sécurité Sociale concernant la dépendance et la perte d’autonomie.

L’attractivité du métier en jeu

Vincent Louault regrette que les réformes législatives ne soient qu’un empilement de lois et ne soient pas globales et considère les discriminations de genre comme celle sur les retraites agricoles comme omniprésentes et indignes de la France.

Jean-Pierre Fétiveau conclura la rencontre par ces mots : « Au-delà du seul aspect des retraites agricoles, c’est aussi celui de la crédibilité et de l’attractivité des métiers agricoles qui est en jeu. Il est essentiel de ne pas décourager les vocations d’agriculteur. La qualité de vie de notre pays en dépend ! »

Le congrès national de l’Anraf, l’Association nationale des retraités agricoles de France, se tiendra le 7 juin, un covoiturage sera mis en place pour ceux qui souhaitent s’y rendre.

Président Adar 37, Jean-Pierre Fétiveau : 06.87.27 81.61

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les maires de Seine-Saint-Denis demandent à l’État d’agir contre le trafic de cigarettes
NEXT Sodiparc met en place des solutions de mobilité pour se rendre au marché nocturne