Moselle. Des élus mosellans auprès de l’armée en Roumanie

Moselle. Des élus mosellans auprès de l’armée en Roumanie
Moselle. Des élus mosellans auprès de l’armée en Roumanie

Du 29 avril au 3 mai, un groupe d’élus du Bitcherland et du Sud Moselle a passé une semaine à s’immerger dans le quotidien du 16e Bataillon de chasseurs à pied de Bitche, déployé en Roumanie dans le cadre d’une mission auprès de l’OTAN, l’AIGLE VII. mandat. Ils y avaient été invités par le colonel Benoît Chrissement. Le commandant de corps du 16e BCP commande actuellement le bataillon multinational d’acier du groupement tactique avancé des forces terrestres (FLFBG). Celui-ci compte plus de 1.000 militaires, dont 300 Bitcheois et environ 300 Belges et 30 Luxembourgeois. Ces forces sont appuyées logistiquement par des équipements de pointe, dont 13 chars Leclerc et 4 canons César. Étaient présents le député Vincent Seitlinger, les sénateurs Michaël Weber et Catherine Belrhiti, le maire de Bitche Benoit Kieffer et les conseillères régionales et départementales Joëlle Wey et Sophie Pastro. Brice Auert, architecte en charge du projet de rénovation de la Place d’Armes et de construction du Monument aux Morts du 16ème BCP les accompagnait également.

« Montrez les muscles à la Russie »

«L’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine constitue l’une des violations les plus graves de l’ordre sécuritaire en Europe depuis des décennies. La Roumanie, en tant qu’État frontalier, craint que le conflit ne déborde sur son territoire. Nous avons pu constater que notre armée est prête à intervenir et avons été impressionnés par la motivation de ces soldats. Nous ne pouvons plus avoir l’impression que la guerre ne sera plus proche de chez nous. Face à la Russie, nous devons montrer nos muscles. Participez à la manifestation pour ne pas vous laisser intimider », explique le sénateur Belrhiti. La délégation a également rencontré des militaires et des civils roumains : « Ils sont très heureux que la France et ses alliés s’engagent à leurs côtés. »

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV action coup de poing de la Coordination rurale contre l’Office français de la biodiversité
NEXT Transports publics | La STM plafonnera la croissance de ses dépenses jusqu’en 2029