Plus de 6 500 permis de travail expirés seront prolongés

Plus de 6 500 permis de travail expirés seront prolongés
Descriptive text here

La ministre du Travail et de l’Immigration du Manitoba, Malaya Marcelino, a annoncé mardi la prolongation des permis de travail pour 6 700 nouveaux arrivants. En effet, le gouvernement fédéral a accédé à la demande de la province de prolonger les permis de ces travailleurs qui expirent cette année.

Selon Malaya Marcelino, c’est très bonne nouvelle pour notre province.

travailleurs, leurs familles et les employeurs de la province, qui se sont retrouvés dans cette situation désespérée », « texte » : « C’est une très bonne nouvelle pour les quelque 6 700 travailleurs, leurs familles et les employeurs de la province, qui se retrouvent dans cette situation désespérée. situation”}}”>Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour les quelque 6 700 travailleurs, leurs familles et les employeurs de la province qui se retrouvent dans cette situation désespérée. se réjouit Mme Marcelino.

En décembre dernier, Ottawa a annoncé qu’il offrirait davantage de prolongations de 18 mois pour les permis de travail postuniversitaires, après avoir déjà offert ces prolongations en raison de la pandémie de COVID-19.

De nombreux immigrants du Manitoba craignaient de retourner dans leur pays d’origine après l’expiration de leur permis de travail. (Photo d’archives).

Photo : Radio-Canada / Trevor Brine

Depuis des mois, les travailleurs étrangers temporaires protestent contre ce changement.

Ils protestent également contre un autre changement de politique dans le processus de sélection du Programme des candidats du Manitoba (MPP), qui donne la priorité aux nouveaux arrivants ayant des liens familiaux dans la province.

Dans une lettre publiée mardi sur les réseaux sociaux, le ministre fédéral de l’Immigration, Marc Miller, s’est dit prêt à offrir des permis de travail ouverts aux nouveaux arrivants dont le permis expire en 2024, s’ils sont employés au Manitoba et s’ils sont admissibles à ce programme.

Mme Marcelino s’attend à ce que la prolongation du délai accordée par le gouvernement fédéral permette au Manitoba d’accepter la quasi-totalité des candidats de PCM.

Le Manitoba a besoin d’immigration.

Une citation de Malaya Marcelino, ministre du Travail et de l’Immigration du Manitoba

Le Manitoba peut accepter jusqu’à 9 500 demandes en 2024. La province s’est vu attribuer le même nombre l’année dernière, mais a manqué d’environ 2 000 demandes.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Tianyu Xie, qui a manifesté devant le bureau du programme des candidats de la province à Winnipeg en mars dernier, est soulagée par la nouvelle.

Photo : Radio-Canada / Trevor Brine

Une décision saluée par les concernés

Tianyu Xie, dont le permis de travail expire fin mai, a déclaré qu’il se félicitait de la nouvelle. Je suis très reconnaissant aux gouvernementsil a dit.

M. Xie vit à Winnipeg depuis deux ans et y travaille dans le secteur des services sociaux.

La nouvelle de la prolongation lui donne l’espoir que sa femme et son enfant de trois ans pourront le rejoindre au Manitoba.

Je me sens plus stable émotionnellement qu’avant, car cette politique me donne [cette] chancedéclare-t-il.

Si Ottawa n’avait pas accepté de prolonger le permis de travail, M. Xie affirme qu’il aurait été contraint de retourner en Chine.

Aujourd’hui, ce plan a changé. J’adore le Manitoba. Je veux rester au Manitobail se réjouit.

Le président duSyndicat des étudiants internationaux et des travailleurs qualifiés du ManitobaYatin Joshi se dit heureux de cette nouvelle.

Certains des candidats que je connais personnellement étaient déprimés.

Une citation de Yatin Joshi, président du Syndicat des étudiants internationaux et des travailleurs qualifiés du Manitoba

En interview dans l’émission 6 à 9 Mardi, le consultant assermenté en immigration Arisnel Mesidor indique que la nouvelle est un baume apaisant pour plusieurs parties impliquées .

Que [c’était] une situation pénible, non seulement pour les titulaires de ce permis […] mais aussi les employeurs qui ont embauché ces personnes. Cette nouvelle apportera donc la paix dans le cœur de toutes les personnes impliquées.il explique.

Avec les informations de Rosanna Hempel et Patricia Bitu Tshikudi

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les incidents antisémites ont doublé en 2023 au Canada, selon B’nai Brith
NEXT l’enseigne discount Normal ouvre une boutique au centre commercial Rives d’Arcins