Le football montois se retrouve sur la pelouse de Boniface

Le football montois se retrouve sur la pelouse de Boniface
Le football montois se retrouve sur la pelouse de Boniface

Samedi 4 mai, sur leur pelouse du complexe Jacques-Foix, les réservistes de l’Étoile Sportive Montoise ont battu la deuxième réserve du Stade Montois sur le score de 2 buts à 1. C’était une rencontre de la part du championnat Départemental 2. En tant que lever de rideau intimiste avant la finale de la Coupe des Landes entre les deux clubs historiques…

Samedi 4 mai, sur leur pelouse du complexe Jacques-Foix, les réservistes de l’Étoile Sportive Montoise ont battu la deuxième réserve du Stade Montois sur le score de 2 buts à 1. C’était une rencontre de la part du championnat Départemental 2. En tant que lever de rideau intimiste avant la finale de la Coupe des Landes entre les deux clubs historiques de la préfecture des Landes, ce jeudi (19 heures). Un joli cadeau d’anniversaire offert au Pays des Landes qui fête cette année ses 90 ans. Le tout dans un lieu unique : le stade André-et-Guy-Boniface.

Les plus anciens se souviendront qu’au début des années 1970, le Stade Montois Football jouait certains matchs de CFA (la 4e division, NDLR) sur ce carré de verdure, en lever de rideau du quinze jaune et noir. Pendant ce temps, l’Étoile Sportive Montoise a continué son petit bonhomme de chemin sur son terrain Playground en Ligue du Sud Ouest. Son école de football était aussi florissante que celle de son stade voisin. Tout se passait enfin dans le meilleur des mondes possibles.

Prix ​​de consolation

Les deux clubs de la ville aux trois fleuves étaient en effet les principaux fleurons du football départemental. Le Stade Montois, qui a joué au niveau national, a défrayé la chronique en Coupe de France, a remporté la très convoitée Coupe du Sud-Ouest, par une torride soirée de juin, dans le stade rural de Saint-Symphorien, entouré de pinèdes, au cœur des Landes. Girondines. A quelques heures de cette finale, une autre facette de son histoire, pas des plus heureuses, dévale à plein régime le Stade Montois.


Leaders de leur groupe R3, les joueurs de l’Étoile ont atteint cette saison les 5èmes de finale de la Coupe de France.

Philippe Salvat/ « SUD-OUEST »

Les hommes de Fabien Labarbe sont passés de N2 à R2 en trois saisons. Et il se pourrait bien qu’à l’automne prochain, les jaunes et noirs retrouveront sur leur chemin des stellistes en train de lutter pour grimper à l’étage supérieur. Même si Lucas Arriubergé et ses amis ne sont pas actuellement dans une dynamique très positive, leur calendrier leur est plutôt favorable. Ce jeudi, ils ne partiront pas favoris de cette finale. Mais ils auront une belle carte à jouer face à des Stadistes vraiment ébranlés par cette troisième descente en trois ans.

« Nous devons gagner ce match. Notre saison n’est pas terminée», assène péremptoirement Fabien Labarbe, qui a pris soin de programmer les entraînements sur le terrain d’André-et-Guy-Boniface. Ramener la Coupe des Landes au club-house d’Argenté sera un maigre lot de consolation. Mais les habitants du R3 ne le voient pas de cet oeil. Une victoire contre le Stade Montois marquerait une saison déjà réussie. Cette confrontation s’annonce finalement plus incertaine qu’il n’y paraît.

Stade Montois (R1) – ES Montoise (R3)

Lieu : Mont-de-Marsan (stade André-et-Guy-Boniface). Horaire : Ce jeudi, à 19h Arbitre : M. Barrouillet.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV EN IMAGES – Les pompiers du Bas-Rhin investissent dans des véhicules neufs pour plus de 9 millions d’euros
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités