Haute Garonne. Un appel aux dons lancé pour rénover ce joyau du patrimoine

Par Marie Lamarque
Publié le

8 et 24 mai à 17h02

Voir mon actualité
Suivez l’actualité toulousaine

Chaque année, pour sauver les monuments en péril, la Fondation du Patrimoine appels aux dons. En France, plusieurs édifices religieux ont été intégrés à la collection nationale, un véritable coup de pouce au financement. LE Les 100 meilleurs monuments concernés ont été révélés fin avril 2024.

En Haute-Garonne, l’église de Saint-Sulpice-sur-Lèzedans le sud du département, a été retenu.


Il manque encore 12,7 millions d’euros au niveau national

61 % des bâtiments couverts par la collection nationale « ne sont pas protégés au titre des monuments historiques, 55 % sont fermés au public ou en danger, et près de 50 % sont situés dans des communes de moins de 1 000 habitants », explique la Fondation du patrimoine. Le besoin de financement pour les sauver s’élève à 15 millions d’euros.

À ce jour, plus de 12 000 donateurs ont déjà contribué plus de 2,3 millions d’euros. Mais Il manque encore 12,7 millions d’euros. Concernant le monument de Saint-Sulpice-sur-Lèze, l’objectif de collecte a été fixé à 20 000 euros, pour un montant total de travaux estimé à plus de 230 000 euros.

Un peu d’histoire

L’église paroissiale de Saint-Sulpice-sur-Lèze a été entièrement reconstruite dans un style gothique méridional dans la seconde moitié du XVe siècle.

A l’intérieur, on retrouve des peintures murales polychromes de cette époque représentant l’Enfer et le Paradis. L’église est classée Monument Historique. depuis 1974.

Une des fresques que l’on peut voir dans l’église. (©Fondation du Patrimoine – Commune de Saint-Sulpice-sur-Lèze)

Que rénover

Le temps passant, plusieurs parties doivent être rénovées, à commencer par la toiture de la nef. D’autres travaux doivent être réalisés pour permettre de protéger complètement le bâtiment de l’eau et de l’air.

Vidéos : actuellement sur -

Par ailleurs, des actions sont à prévoir sur les petites maçonneries, la rosace doit être restaurée, les vitraux doivent être protégés, ainsi que la mise aux normes de sécurité et d’accessibilité.

La rosace à restaurer. (©Fondation du Patrimoine – Commune de Saint-Sulpice-sur-Lèze)

Ouvrir davantage l’église au public

A terme, l’objectif pour la mairie de Saint-Sulpice-sur-Lèze – qui réalise ce projet de rénovation – est d’ouvrir le monument au public en dehors des services, afin de profiter de concerts, mais aussi de visites guidées et de visites gratuites ou gratuites. même des expositions.

A terme, l’église pourra accueillir davantage de visiteurs. (©Fondation du Patrimoine – Commune de Saint-Sulpice-sur-Lèze)

Un musée, en hommage aux soldats du village de Saint-Sulpice-sur-Lèze, morts lors des deux dernières guerres mondiales, trouvera sa place dans la chapelle qui leur est dédiée.

Un don permet une déduction fiscale

Un projet qui ne pourrait voir le jour sans la générosité des donateurs. Avantage non négligeable, ils pourront bénéficier d’un remise sur les impôts avec un tarif qui a été renforcé. Elle s’élève à 75 % du montant du don versé (dans la limite de 1 000 euros, avec un versement effectué entre le 15 septembre 2023 et le 31 décembre 2025 au profit de la Fondation du Patrimoine). Au-delà de 1 000 €, les mesures fiscales habituelles s’appliquent (soit 66 % du don à titre réductible).

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la lutte contre le phosphore sous un nouveau jour
NEXT Nous produisons plus de vaccins au Canada et créons plus d’emplois