Ariana donne la parole à ses donateurs

Ariana donne la parole à ses donateurs
Ariana donne la parole à ses donateurs

Ariana donne la parole à ses donateurs

Publié aujourd’hui à 16h18

La nouvelle exposition au Musée Ariana, «Faire un don, une question de cœur ou d’esprit ?», donne la parole à ses mécènes. Jusqu’au 2 mars 2025, douze propositions mettent en lumière des histoires et des récits de dons qui représentent la majorité de ses collections.

Au fil des décennies, plus de 1000 donateurs ont façonné les collections du Musée suisse de la céramique et du verre à Genève. Les trois quarts de ses œuvres proviennent de dons, legs ou aides à l’acquisition.

Les cadeaux de Gustave

A commencer par celles du fondateur du musée, Gustave Revilliod (1817-1890), qui lui a légué plus de 4 700 œuvres en céramique, verre et vitraux. Les contemporains de Revilliod – hommes de science, conservateurs de musées, marchands, artistes et autres – ont également contribué à ce groupe original.

Spécialisé dans la céramique depuis 1934, le musée de l’Ariana accueillera progressivement toutes les collections publiques de ce domaine, à l’exception des pièces archéologiques. Elle s’enrichira en qualité et en quantité grâce au mécénat, aux sociétés d’amis, aux dons de céramistes, d’artistes, de héritages ou de collections.

Nouvelle acquisition

Tous ces dons permettent de raconter, d’exposer et de valoriser les histoires infinies des techniques, des formes, des décors et de leurs usages. Le public peut également profiter d’anecdotes sur la vie des objets et de leurs propriétaires.

Le Musée Ariana invite également ses visiteurs à participer à l’achat d’une nouvelle œuvre. L’institution souhaite acquérir une sculpture monumentale du céramiste Torbjørn Kvasbø. Les « mécènes » seront invités à une rencontre avec cet artiste norvégien qui jouit d’une renommée internationale depuis plusieurs décennies.

« Faire un don, une question de cœur ou de raison ? », Musée Ariana jusqu’au 2 mars 2025, www.musee.ariana.ch

ATS

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

0 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pierre Monnoir, le « tueur » du tueur en série Emile Louis, condamné à trois mois de prison avec sursis pour harcèlement moral
NEXT Les coûts de santé pèsent de plus en plus sur les ménages suisses