La première exposition Lego® en Lozère pour développer la créativité des adultes et des enfants

A l’initiative de Virgile 10 ans, et avec l’aide de l’association Stolon Arts & Sciences, l’exposition Lego® rassemble près de 200 constructions au Mas-de-Val, en Lozère, ce mercredi 8 et jeudi 9 mai 2024.

Construire, déconstruire, créer. Vingt-cinq passionnés de Lego® se sont réunis au Mas de Val, en Lozère, ce mercredi 8 et jeudi 9 mai 2024. Dans le cadre de l’ouverture du 18e édition de l’éco-festival Rencontres de l’inouï, l’association Stolon Arts & Sciences propose une semaine de créativité à laquelle s’inscrit l’exposition Lego®.

C’est Victor, 10 ans, qui a initié ce projet. « Nous sommes allés voir une exposition à Alès, et ça m’a donné envie d’en reproduire une en Lozère. » Parmi les 200 constructions présentes, les visiteurs pourront retrouver la ville de demain, le monde sous-marin, le chantier, la conquête de l’espace et bien d’autres créations. “Pour cette première édition, il n’y a pas de thème imposé”explique Frédéric Bousquet, directeur artistique de l’association.

Il n’y avait pas de thème imposé pour les créations.
Midi Libre – Anaïs Da Silva

Le Colisée de Rome en Lego.
Midi Libre – Anaïs Da Silva

« Un retour en enfance »

Les exposants sont unanimes : les petites briques colorées permettent de développer sa créativité. Mais pas seulement. Pour Isaïe, 8 ans « c’est aussi mettre en valeur nos créations. » Pour Sandy Gaillac-Pastre, venue avec ses deux fils et sa compagne, « Le domaine des Legos® consiste à comprendre la mécanique, à construire et à déconstruire, mais aussi à créer des connexions. »

Chacun laisse place à sa créativité.
Midi Libre – Anaïs Da Silva
L'exposition présentait près de 200 constructions.
L’exposition présentait près de 200 constructions.
Midi Libre – Anaïs Da Silva

Visiteurs et passionnés sont venus en famille. “C’est un retour en enfance, je jouais souvent avec des Lego® quand j’étais jeune”se souvient Anthony Thevenars, 39 ans venu avec ces deux enfants, Léon et Isaïe âgés de 7 et 8 ans.

Une activité qui demande du temps

Laisser place à votre imagination, à votre créativité et donner forme à vos idées prend du temps. « Il m’a fallu trois jours pour assembler la pelle, raconte Théo, 19 ans. Elle rassemble entre 3 000 et 4 000 pièces. Le travail qui m’a pris le plus de temps était un avion. Il m’a fallu une semaine pour le monter, mais c’était ma première construction.

Virgile, l’initiateur de cette exposition, a également apporté ses créations : « Rien que pour assembler la fusée, il m’a fallu neuf heures. Montagnes russes en boucleles montagnes russes, il m’en a fallu six.

Virgile, 10 ans, est l'initiateur de cet événement.
Virgile, 10 ans, est l’initiateur de cet événement.
Midi Libre – Anaïs Da Silva
Il faut plusieurs heures pour construire ce type de Lego.
Il faut plusieurs heures pour construire ce type de Lego.
Midi Libre – Anaïs Da Silva

Plus il y a de pièces, plus les créations mettent du temps à assembler. Mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte. Certaines œuvres sont équipées d’un moteur. Ils peuvent donc être contrôlés à distance grâce à une application sur le téléphone et être en mouvement.

Exposition toujours visible ce jeudi 9 mai, de 10h à 18h. Tarif : 2 €.
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le nombre de logements à louer en baisse, le prix des courses en hausse et le drame qu’annonce Oradour – Medialot – .
NEXT La Soirée Grand Prix Maxim Montréal 2024 Présentée par Michelob Ultra avec French Montana, NERVO et Sommer Ray