Opposition unanime du conseil départemental de La Réunion aux nouvelles mesures de sanctions visant les bénéficiaires du RSA | ESS, Emploi, Formation, Intégration et bien d’autres choses encore.

Opposition unanime du conseil départemental de La Réunion aux nouvelles mesures de sanctions visant les bénéficiaires du RSA | ESS, Emploi, Formation, Intégration et bien d’autres choses encore.
Opposition unanime du conseil départemental de La Réunion aux nouvelles mesures de sanctions visant les bénéficiaires du RSA | ESS, Emploi, Formation, Intégration et bien d’autres choses encore.

La loi sur le plein emploi, dans son article 20, renvoyait son application à une ordonnance outre-mer. Celui-ci doit être adopté avant le 18 juin 2024 après une phase de concertation (voir Consultation minimale pour adapter la loi Plein Emploi aux territoires d’outre-mer)

Le Conseil Départemental de la Réunion s’est prononcé à l’unanimité contre le projet d’arrêté transmis par le gouvernement en publiant le texte ci-dessous

Les élus du Conseil départemental ont voté à l’unanimité le rejet de ce projet d’ordonnance. en adoptant l’avis de la commission mixte réunissant la Commission Solidarité et Cohésion sociale et la Commission Jeunesse et Intégration du Conseil Départemental. S’ils adhèrent au principe d’accompagnement renforcé, ils veulent que cela se fasse avec les moyens et le temps nécessaires.

En effet, compte tenu de la situation particulière de La Réunion, à savoir 150 000 demandeurs d’emploi pour seulement 40 000 offres d’emploi estimées en décembre 2022, ils rappellent avec insistance les principales demandes d’adaptation déjà proposées à plusieurs reprises savoir :

  • une montée en puissance plus progressive du soutien renforcé, au moins jusqu’au 1euh Janvier 2030 au lieu du 1er janvier 2027, pour s’adapter aux capacités d’intervention des opérateurs et de recrutement des entreprises
  • un maintien du système de sanctions actuel, à savoir la possibilité de suspendre l’indemnité seulement après avis de l’équipe multidisciplinaire.

La Communauté ose espérer que ces demandes seront prises en compte dans l’arrêté.

Le Conseil Départemental par cette délibération confirme ses délibérations précédentes qui avaient exprimé leur opposition aux sanctions (voir A La Réunion, Élisabeth Borne avait avancé les sanctions contre les bénéficiaires du RSA. A son départ le conseil départemental a voté à l’unanimité contre les sanctions) et ont exprimé leurs réticences quant à l’obligation d’inscription à Pôle emploi (voir Le conseil départemental de la Réunion, engagé dans l’expérimentation du RSA, craint que l’inscription automatique à Pôle emploi n’entraîne de nombreuses sanctions)

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le triplet des Stars champions de l’Indre
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités