« Ce sera amusant d’en faire l’expérience »

« Ce sera amusant d’en faire l’expérience »
Descriptive text here

La vraie saison débute ce soir dans la Ligue professionnelle de hockey féminin (LPHF). Les amateurs de hockey de Toronto, déçus par la défaite des Maple Leafs face aux Bruins, peuvent se consoler : une autre équipe de hockey professionnelle entame ce qu’ils espèrent être une marche vers un championnat ce soir.

Toronto aurait difficilement pu espérer faire mieux sur et hors glace lors de sa saison inaugurale. Ils ont terminé premiers du championnat, ont marqué le plus de buts, en ont accordé le moins et ont attiré une foule de plus de 19 000 spectateurs en février.

Plus de 19 000 partisans ont assisté au match de Toronto au Scotiabank Arena le 16 février.

Photo : La Presse Canadienne / Chris Young

Vient maintenant le moment de participer aux matchs les plus cruciaux de la saison, qui passionnent les joueurs. Ce sera vraiment sympa de jouer une série de cinq matchs, de pouvoir vivre cette expérienceaffirme Natalie Spoonermeilleur buteur du championnat cette saison.

Nous nous sommes tellement amusés [en saison régulière] et nous continuerons à avoira lancé Jocelyne Larocque, défenseure.

Selon Geneviève Lacasse, responsable des ventes et des commandites corporatives au LPHFpresque tous les billets sont vendus pour les deux premiers matchs.

Coca-Cola Coliseum]l’année prochaine », « texte » : « Peut-être que ce sera un déménagement [au Coca-Cola Coliseum] l’année prochaine”}}”>Ce sera peut-être un déménagement [au Coca-Cola Coliseum] l’année prochaine, glisse-t-elle dans une interview. L’équipe de Toronto a disputé la plupart de ces matchs cette saison au Mattamy Sports Centre, qui appartient en partie à l’Université métropolitaine de Toronto.

Un processus atypique

Les Torontoises ont pu sélectionner leur adversaire dans cette série, un système atypique pour le hockey professionnel, mais qui convient aux joueuses. Ces derniers, accompagnés de leurs entraîneurs et dirigeants, ont dû faire leur choix cette semaine.

Ce n’est pas une grande surprise que nous ayons choisi la quatrième équipe au classement. Il pourrait y avoir d’autres surprises dans les années à venir. Mais je pense que [le système] crée des tensions et de la concurrence.

Une citation de Emma Maltais, attaquante de l’équipe LPHF de Toronto
>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Emma Maltais (bras en l’air) affirme que la saison inaugurale du LPHF a été un succès. (Photo d’archives)

Photo : La Presse Canadienne / Graham Hughes

La décision de choisir Minnesota plutôt que Boston, qui a terminé la saison avec le même nombre de points, était notamment liée à la forme actuelle de Minnesota, explique Jocelyne Larocque.

Boston est en hausse, mais le Minnesota l’est moins, résume-t-elle. Minnesota a perdu ses cinq derniers matchs de saison régulière.

Rencontré sous les tribunes de Colisée Coca-Colale directeur général de l’association des joueurs, Brian Burke, admet avec un sourire narquois que le modèle des séries éliminatoires n’aurait pas été son premier choix.

L’ancien président-directeur général de feuilles d’érable de Toronto observe cependant que les partisans trouvent le système innovant, intéressant et convivial. C’est assez pour moiil a dit.

Une saison qui dépasse les attentes

La saison de Toronto a débuté le 1er janvier dans une arène d’environ 2 600 places et se terminera probablement dans une arène comptant au moins deux fois plus de sièges, un changement qui témoigne de la croissance de la ligue en quelques mois seulement.

L’objectif de la première année était « Pouvons-nous remplir toutes nos arènes ? » À Ottawa, nous avions prévu de couvrir des sections [de sièges]. Évidemment, nous avons dépassé les attentesdéclare Geneviève Lacasse.

Le responsable des ventes corporatives et des commandites affirme que la ligue souhaitait principalement créer un sentiment d’appartenance chez les partisans, ce qui a été couronné de succès.

Tout a dépassé nos attentesconclut-elle.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la nouvelle gare du Grand Paris
NEXT AMG récupère 100% du projet aurifère Dorlin en Guyane française – 17/05/2024 à 08h00 – .