les U19 Indre Fenioux en difficulté sur les classiques

les U19 Indre Fenioux en difficulté sur les classiques
les U19 Indre Fenioux en difficulté sur les classiques

« De nombreux facteurs expliquent les résultats de ce week-end. » Eric Hervouet, président de l’association Sports en grand qui soutient les U19 Indre Fenioux, se veut rassurant après Liège-Bastogne-Liège juniors ce samedi 4 mai et le Grand Prix Bob Jungels le lendemain. Brewen Sigalas a obtenu le meilleur résultat de l’équipe avec un 39e place et troisième française. « C’est une très bonne course pour lui. Il n’a jamais fait autant de kilomètres (137,6 km), Hervouet souligne. A 3’44 de la victoire ce n’est pas une raclée, il arrive dans le groupe qui joue les 26e lieu. Et c’est sûrement le meilleur du monde qui gagne (Paul Seixas, équipe Decathlon AG2R La Mondiale U19). »

Un très haut niveau

Celui qui était mécanicien ce week-end en Belgique et au Luxembourg ne cherche pas d’excuses à ses coureurs, constate-t-il. « Le niveau junior est devenu un petit niveau élite. » Et ce n’est pas la moyenne à laquelle se sont courues les deux classiques qui le fera mentir : 42 km/h alors que le dénivelé avoisinait les 2 000 mètres sur les deux courses.

Au sommet de la Côte de la Redoute, ils n’étaient que trois Indriens à franchir la ligne. Alix Brissaire, 46 ansen’était pas au meilleur de sa forme même s’il a résisté au groupe Sigalas jusqu’au pied de la colline. « Il a une infection dont on ne connaît pas l’origine. Heureusement, il est en rémission selon les analyses sanguines. » Son très attendu équipier Karl Sagnier a pris le départ malgré une trachéite mais a dû se forcer à abandonner car il ne parvenait plus à respirer correctement.

Un seul classé

Dimanche, c’était au tour de Bob Jungels, avec une fatigue accumulée la veille, contrairement à certaines équipes qui n’ont pas doublé. Cependant, la formation d’Indrian a été “offensive dès la première heure, c’était l’objectif”. Seul coureur présent uniquement au Luxembourg, Émilien Mellot a abandonné. « Il revient d’une blessure, c’est sa course de récupération. » Et il n’était pas le seul. Valentin Chaussé n’a pas vu la ligne d’arrivée comme Mathis Lemoine, tombé en cours de course.

C’est encore Brewen Sigalas qui réalise le meilleur classement (79eà 2’51) alors qu’Alix Brissaire est arrivée en retard, six minutes après le dernier classement. “Nous avons eu beaucoup de chance en début de saison, c’est le revers de la médaille”, atteste Eric Hervouet. Il reste toutefois confiant pour la suite de la saison avec des blessés et des malades qui retrouveront leur niveau et surtout une équipe qui ne lâche rien. « Ils ne sont pas démotivés, cela leur donne envie de s’améliorer. »

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un prix international décerné au nouveau collège Bretenoux dans le Lot
NEXT un département en rouge, 78 en jaune, les prévisions pour ce week-end pluvieux