la piscine du Malbentre s’ouvre aux publics vulnérables

la piscine du Malbentre s’ouvre aux publics vulnérables
Descriptive text here
A

près une première signature avec l’association Pas à Pas (Travailleurs précaires solidaires d’un projet d’autonomie sociale), destinée à offrir une heure par semaine de baignade à ses adhérents, la communauté urbaine du Grand Villeneuvois ouvre le centre aquatique de Malbentre aux publics qui, spontanément, n’a pas franchi les portes. Le mercredi 24 avril, le délégué adjoint aux sports, André Forget, a signé deux ententes : l’une avec le Centre de santé Vallée du Lot, l’autre avec le comité 47 de la Ligue contre le cancer.

Des signatures qui officialisent deux nouvelles activités spécifiques, nées deux semaines plus tôt dans les bassins villeneuvois. La première, la natation prénatale, a été lancée par l’une des sages-femmes employées au Pôle de santé, Sylvie Debonne, et s’adresse aux femmes enceintes jusqu’au neuvième mois : « Cela existait avant le Covid, mais n’avait pas repris depuis. J’ai pris l’initiative de le relancer, notamment pour les patientes qui nécessitent une préparation particulière à l’accouchement. Il s’agit souvent de femmes qui ont déjà eu un premier enfant et qui souhaitent vivre la maternité un peu différemment. »

« Du bien au mental »

Les séances de natation prénatale durent en moyenne 45 minutes et se déroulent dans le petit bassin et le jacuzzi « sans bulles »… Il n’est pas nécessaire de savoir nager. L’idée est avant tout de leur offrir, certes un peu de sport, mais surtout un moment de détente, explique Sandrine Debonne. Durant ces 45 minutes accompagnées par un des sauveteurs de Malbentre, les futures mamans travaillent leur respiration.

« On voit de nombreux bénéfices à la pratique du sport dans l’eau : la réduction des douleurs au dos ou aux ligaments, assez fréquentes pendant la grossesse. » Au maximum cinq séances sont prises en charge financièrement dans le cadre de la préparation à la naissance. Seul le droit d’entrée à la piscine, 3 euros, reste à régler.

Apporter du bien-être est aussi l’objectif premier des cours d’aquagym doux, mis en place à Malbentre par la Ligue contre le cancer : « Ce sont les premiers dans le Lot-et-Garonne », précise le docteur Jean Calabet, président du comité 47 de la Ligue contre le cancer. Ligue. Ils sont ouverts aux patients atteints de tous types de cancer ou en rémission depuis moins de cinq ans. »

Une dizaine de séances de 45 minutes, aux contenus adaptés, sont financées. Ici aussi, il suffit de payer le droit d’entrée à la piscine, à 3 euros : « C’est une manière douce de continuer à faire une activité physique malgré la maladie et les traitements », ajoute le docteur Jean Calabet. On sait aussi qu’une activité dans l’élément aquatique procure beaucoup de bien mental. »

Pratique

La natation prénatale a lieu tous les vendredis, de 11h30 à 12h30, en partenariat avec le Centre de Santé Vallée du Lot. Il est possible de s’inscrire directement au centre aquatique de Malbentre, ou par téléphone, au 05 53 70 97 26.
L’atelier d’aquagym douce, en partenariat avec la Ligue contre le cancer, est proposé tous les jeudis, de 13h30 à 14h30. Les inscriptions se font auprès du comité 47. Renseignements au 05 53 66 08 34.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un juge s’inquiète des lenteurs judiciaires
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités