Jazz et chocolat, un cocktail gagnant

Jazz et chocolat, un cocktail gagnant
Jazz et chocolat, un cocktail gagnant

La Chocolaterie, à Mauriac, accueille une exposition de photographies, Musiciens de Jazz, réalisée par Pierre-Mary Armand.

Les murs de la Chocolaterie résonnent de notes de musique grâce à l’exposition Musiciens de jazz de Pierre-Mary Armand. Si nous écoutons et laissons libre cours à notre imagination, nous pouvons entendre le son du saxophone, de l’accordéon, du piano, du violon. Tout un orchestre rien que pour le visiteur.

La musique jazz, comme la photographie, accompagne la vie de Pierre-Mary Armand depuis son adolescence. Il a eu le plaisir de voir et d’écouter quelques grands noms du jazz : Miles Davis, Chet Baker, Michel Petrucianni, Sony Rollins et bien d’autres « alors que je n’avais pas d’appareil photo me permettant de prendre des clichés corrects », explique-t-il.

Jusqu’au 15 juin

Ainsi, son exposition Musiciens de jazz vous permet de combiner vos deux passions. Elle aura lieu jusqu’au 15 juin à La Chocolaterie, 5, rue Notre-Dame à Mauriac. Ce lieu dédié au plaisir du palais permet d’allier les sens, le goût du bon chocolat, les images et la musique. Nous pourrons déguster les chocolats de Laurence et en profiter pour découvrir les photos des Musiciens de jazz .

Pierre-Mary Armand est né en 1950, dans le Cantal. Après un master en neurophysiologie animale, il rejoint le Ministère de la Justice pour se concentrer sur la jeunesse en difficulté et occuper différents postes à responsabilités au sein du service de protection judiciaire de la jeunesse.

Ses premières photos ont été prises avec le Vest-Pocket de sa mère puis, adolescent, avec un appareil photo Agfa à objectif fixe. Plus tard, il utilisera un reflex Pentax avant de passer aux Nikon. Parallèlement, comme beaucoup, il explore le tirage argentique noir et blanc, « dans ma salle de bain avec un agrandisseur que j’ai fabriqué moi-même ». Depuis, cette passion pour la photographie ne le quitte pas et se poursuit parallèlement à son parcours professionnel. Depuis quelques années, c’est même devenu son activité principale et son hobby.

Recevez notre newsletter loisirs par email et trouvez des idées de sorties et d’activités dans votre région.

Si l’Auvergne reste sa terre natale où sont ancrés ses origines, ses racines profondes, Paris, qu’il découvre à l’âge de treize ans, est devenue sa ville de cœur. Depuis, il parcourt les rues de la ville avec son appareil photo, à l’affût d’événements artistiques, de rencontres éphémères ou à la recherche de l’éclairage propre à la ville lumière.

La fibre sociale qui a marqué son parcours professionnel transparaît également dans son regard sur les paysages, les espaces urbains ou les personnes qui croisent son chemin.

Ses autres passions, l’art et les artistes, qui l’amènent à visiter les galeries parisiennes pour découvrir les œuvres, rencontrer les artistes, leurs galeristes et saisir occasionnellement la symbiose entre l’œuvre et son auteur. Ce sont ces rencontres, ces éclairs qui ont donné naissance à la série de portraits en couleurs : Portrait de l’artiste et de son œuvre .

Les photos de Musiciens de jazz qui sont exposées à la Chocolaterie ont été prises en concert au cours des quinze dernières années. A travers une sélection choisie par Laurence Sourzat, c’est sa sensibilité pour cette musique qui a accompagné sa vie comme la photographie qu’il aurait aimé percevoir. « Peut-être que vous ne reconnaîtrez pas tous les musiciens, ce n’est pas grave, mais si je peux partager avec vous, à travers ces photos, la communion avec la musique qui a présidé à ces moments de bonheur, alors la photo est une réussite ! » De plus, le noir et blanc se marie parfaitement avec les douceurs de La Chocolaterie et invite à s’attarder plus longtemps dans ce lieu cosy.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV l’homme d’affaires Doro Guèye arrêté, Macky Sall cité
NEXT «Je ne pourrai jamais le regretter»