Tendance météo de mai à septembre dans le Morbihan

Tendance météo de mai à septembre dans le Morbihan
Tendance météo de mai à septembre dans le Morbihan

L’évolution météo de mai à septembre 2024, dans le Morbihan, semble révéler des situations probables plus précises entre phases estivales et périodes océaniques plus perturbées.

Peut

Entre un anticyclone concentré sur le nord de l’Europe et des dépressions remontant du Portugal vers le golfe de Gascogne, la Bretagne connaîtra des périodes ensoleillées et pré-estivales alternant avec quelques dépressions générant des ondes de pluie-orage depuis le golfe de Gascogne.

Le mercure devrait présenter un excès favorisé par une dominante de vents continentaux.

La Bretagne et les côtes de la Manche devraient bénéficier d’un ensoleillement plus généreux que la France et de températures supérieures à la moyenne.

Juin

Les hautes pressions semblent stationnaires du nord de l’Europe jusqu’à l’Atlantique central via Irlande. Plus au sud, de La Corogne à l’Allemagne, un marais barométrique devrait générer des ondes de tempête depuis le Pays basque jusqu’en Lorraine.

Le Morbihan devrait connaître un mois lumineux et assez chaud, hormis des phases orageuses.

Plus généralement, la Bretagne et les côtes de la Manche devraient enregistrer un ensoleillement généreux et des valeurs maximales au-dessus des normes, mais avec des nuits plus fraîches et un écart thermique important.

Juillet

Axeé de l’Europe centrale vers la Méditerranée, l’anticyclone devrait générer d’importantes remontées de masses d’air chaud depuis l’Afrique subsaharienne vers la France.

Situé à l’Ouest, le Morbihan pourrait connaître une double influence. Une influence estivale alternant avec le passage de perturbations le long du Royaume-Uni et limitrophe de la Bretagne et de la Manche avec un contraste de mercure entre phases estivales et périodes plus perturbées.

Contrairement au reste de la France (sauf les côtes de la Manche) qui devrait connaître des conditions très estivales avec des épisodes de fortes chaleurs voire des canicules dans le tiers sud.

Août

La situation prévisionnelle générant un flux océanique sur la Bretagne, tantôt sous l’influence de perturbations, tantôt sous protection anticyclonique, sous un mercure proche des valeurs habituelles. Les deux tiers sud de la France connaissent une protection anticyclonique plus efficace avec des valeurs très estivales et même caniculaires sur le bassin méditerranéen.

Septembre

Pris entre l’anticyclone des Açores jusqu’en Suisse et celui de la Scandinavie, le courant océanique perturbé pourrait suivre la Bretagne et la Manche en alternant avec des périodes lumineuses et plus douces.

Dans la chaleur du sud, la moitié nord connaîtrait un mercure proche des normes.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ancien président de la Chambre d’agriculture, Jean Laurens est décédé
NEXT Pour atteindre les demi-finales, la Suisse devra vaincre son gênant voisin