Le PS nomme Bertossa et Kitsos

Le PS nomme Bertossa et Kitsos
Le PS nomme Bertossa et Kitsos

Olivier Gurtner prend la parole. Il est le premier des prétendants à avoir ouvert le grand bal des candidatures socialistes en début d’année.

Membre de la commission Asloca, il commence son discours en dénonçant les manœuvres, à Berne, de la droite libérale qui « s’attaque aux locataires, ne voit nos logements que comme des investissements ». Dans le Canton, la droite « s’attaque au salaire minimum ou encore aux conditions de travail dignes dans le domaine de la petite enfance ».

La transition climatique doit passer, pour Olivier Gurtner, par le verdissement des quartiers (et la lutte contre les disparités), les transports publics, la mobilité douce (il est président de Pro Vélo Genève) et l’instauration des 30 km/m en ville.

Responsable de la communication de la Comédie, après avoir travaillé au Grand Théâtre, Olivier Gurtner entend soutenir aussi bien les grandes institutions que les artistes indépendants. « La culture exclut et humilie ceux qui n’ont pas les codes. Il faut encourager, par la médiation, le public qui ne veut pas ou n’ose pas venir.

Il rappelle le principal défi, au-delà de la nomination d’aujourd’hui aux côtés de Christina Kitsos : maintenir une majorité de gauche à la Commune de la Ville de Genève.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le « voleur » sur les tombes des soldats britanniques était un jardinier… qui faisait son travail
NEXT Depuis sa cellule de prison, Mohamed Amra gérait un réseau criminel en direct par vidéo et téléphone