un banquet de printemps à Lagrasse sur l’Histoire et ses interprétations

un banquet de printemps à Lagrasse sur l’Histoire et ses interprétations
un banquet de printemps à Lagrasse sur l’Histoire et ses interprétations

l’essentiel
Tables rondes, rencontres d’auteurs, lectures, cinéma, thé dansant… les propositions sont variées pour le Banquet de printemps du centre culturel Les arts de lire, à l’abbaye de Lagrasse.

Du vendredi 10 au dimanche 12 mai, Les arts de lire de l’Abbaye de Lagrasse, nouveau centre culturel régional labellisé 3ème pôle culturel de rencontres d’Occitanie, propose son Banquet de Printemps, développant ainsi la longue tradition du lieu, qui a accueilli depuis 25 ans des Banquets du Livre, initiés par l’association Le marque-page. Pour cette nouvelle rencontre, le thème choisi concerne « L’Histoire reconstituée ».

Trois jours de rencontres ouvertes à tous

Ce Banquet est ouvert à tous et « n’est pas un colloque universitaire », précise l’équipe de programmation, mais un temps de réflexion et d’échange « car les historiens ne sont pas les seuls à être travaillés par l’Histoire. Littérature, théâtre, cinéma, aucun domaine artistique ne semble échapper à la nécessité contemporaine de convoquer les événements du passé, de les reconstituer pour reformuler sans cesse le récit.
À travers des rencontres avec des auteurs, des lectures, des tables rondes et autres propositions (lire ci-dessous), ce Banquet invite à un large voyage, volontiers foisonnant et parfois contradictoire, dans la manière de reconstituer le récit historique. Il fouille dans les textes qui en constituent la Source, aboutissant à des interprétations souvent surprenantes. Pendant trois jours, le public est invité à rencontrer des intervenants d’horizons différents, parmi lesquels des écrivains, des cinéastes, des historiens, des anthropologues, des artistes, des journalistes, des chercheurs… Un large éventail de possibilités d’analyse de l’Histoire, contribuant à un esprit critique, avec une réflexion plus large sur l’objet.

Demandez le programme

Vendredi 10 mai. A 21h : mot d’ouverture « La reconstitution, un art de lire l’histoire ? (Patrick Boucheron et Yann Potin). A 21h30 : film documentaire « Le château de mon père », de Filip Flatau (2023, 52 minutes) sur le parcours d’un fils et de son père qui, après avoir passé 50 ans en France, souhaite vivre dans la maison de son enfance à Poznan, en Pologne. Soirée en présence du réalisateur, suivie d’un échange avec le public.
Samedi 11 mai. A 10h : table ronde « Reconstituer l’histoire familiale, regards partagés sur l’autofiction lignagère », avec Marielle Hubert (écrivain), Philippe Artières (historien et anthropologue des écrits), Yamina Benahmed Daho (écrivain) et Pierre Benetti (anthropologue et critique littéraire) . A 14h30 : « Écrire la famille, décrire le réel ? », avec les écrivains Ariane Chemin (journaliste) et Grégoire Kauffmann (historien). A 16h : rencontre d’auteur avec Olivier Rolin (écrivain). A 17h30 : lecture de Yamina Benahmed Daho (écrivain). A 18h30 : apéritif en musique autour de la chanson historique. A 21h : film « L’Enlèvement », de Marco Bellocchio (2022, 2h15), présenté par l’historien Patrick Boucheron. En 1858, dans le quartier juif de Bologne, les soldats du pape font irruption dans une famille pour prendre le jeune fils Edgardo, baptisé en secret. La loi papale est incontestable : il doit recevoir une éducation catholique. Ses parents feront tout pour le récupérer.
Dimanche 12 mai. A 10h : table ronde « Reconstruire ou éditer le texte ? Les enjeux historiques de la philologie avec Charles-Henri Lavielle (éditeur), Laurent Calvié (philologue), Bernard Cerquiglini (linguiste) et Hélène Biu (écrivain et chercheur en philologie). A 14h30 : lecture de Marielle Hubert (écrivaine). A 16h : rencontre d’auteur avec Michel Jullien (écrivain et éditeur). A 17h : thé dansant autour de l’histoire reconstituée.
Repas possibles, vendredi et samedi à 19h30 et samedi et dimanche à 12h30 (25 € sur réservation, capacité limitée). Prix ​​de l’événement (gratuit pour les moins de 15 ans). Pass complet (hors repas) : 30 € (plein tarif), 25 € (tarif réduit), 15 € (15-17 ans). Prix ​​des films : 5 € la séance (gratuit pour les moins de 15 ans). Pass journée du 11 ou du 12 mai : 15 € et 12 € (plein tarif). Renseignements : 04 68 43 15 99.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Des quantités importantes de pluie et de neige sont prévues pour le sud du Manitoba
NEXT Des feux d’artifice tirés sur la foule après la fête de la Reine