La Ville de Genève élargit son offre de colonies de vacances

La Ville de Genève élargit son offre de colonies de vacances
La Ville de Genève élargit son offre de colonies de vacances

La Ville de Genève élargit son offre de camps cet été

Publié aujourd’hui à 16h01

Football, escrime, escalade, VTT ou encore kayak font partie du large éventail d’activités sportives proposées cet été par la Ville de Genève. Destinée aux enfants et jeunes de 4 à 17 ans, l’offre s’étoffe avec plus de 140 camps d’une semaine en juillet et août.

Le nombre d’activités augmente cette année de 11% par rapport à 2023, avec pas moins de 2.265 places proposées. Les camps se déroulent du lundi au vendredi, en journée ou demi-journée.

Des activités de qualité

«Notre offre rencontre toujours beaucoup de succès», s’enthousiasme Marie Barbey-Chpuis, conseillère administrative chargée du Sport à la Ville de Genève. Nous savons que c’est un casse-tête pour les parents d’organiser pendant les vacances des activités pour leurs enfants qui soient à la fois de qualité et financièrement abordables.

Augmenter l’offre fait partie du « soutien aux familles » que la Ville souhaite leur apporter. Le nombre de camps avait déjà été augmenté à Pâques, l’offre estivale suit le même chemin avec, entre autres, des activités nautiques supplémentaires.

Parmi les nouveautés, on repère le camp Adrénaline pour les ados amateurs de sensations fortes. Au programme : une journée de surf sur la vague de Sion, une tentative de simulateur de chute libre ou encore du VTT freestyle dans le Jura. «Nous nous adressons à des jeunes qui n’ont pas forcément la possibilité de partir en vacances pendant l’été», poursuit Marie Barbey-Chpuis. Ces activités leur permettent de sortir de Genève.»

Sécurité garantie

Le magistrat rappelle que toutes les activités sont assurées par des clubs labellisés, dans des conditions de « sécurité optimale ». Parmi les autres nouveautés, du breakdance, de l’apnée, du snorkeling, de la plongée et surtout de la nage en eaux vives, de quoi rassurer peut-être les parents dont les adolescents sont adeptes de la baignade dans le Rhône. L’accent sera mis sur la prévention des noyades.

« Ces activités s’adressent à toutes les familles, grâce à leur prix abordable, entre 65 et 350 francs par semaine. Les colonies de vacances permettent de découvrir de nouveaux sports et de lâcher prise sur les écrans, un véritable défi aujourd’hui et une préoccupation qui concerne tous les parents.

La Ville subventionne également ces colonies de vacances à raison de 400’000 francs par an. Les plus coûteuses sont les activités nautiques, comme la plongée qui nécessitent l’utilisation de matériel, bateau, masques, bouteilles, gilets de sauvetage, etc.

Offre famille

Dernière proposition originale : une garde d’enfants gratuite et professionnelle – pendant une heure – organisée tous les samedis matins de juillet au centre sportif de Vessy. « Les parents arrêtent souvent toute activité sportive, notamment les femmes après l’accouchement, constate Marie Barbey-Chpuis. Cette garderie, gérée par Pro Juventute, leur permettra de redémarrer. Durant cette expérience pilote, des cours de course à pied leur seront proposés.

Les inscriptions ouvert ce 8 mai, dès 8h30 pour les résidents de la Ville de Genève et le 15 mai pour les autres.

Bulletin

“Dernières nouvelles”

Voulez-vous rester au courant de l’actualité? La Tribune de Genève vous propose deux rendez-vous par jour, directement dans votre boîte email. Ainsi, vous ne manquez rien de ce qui se passe dans votre canton, en Suisse ou dans le monde.

Ouvrir une session

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

0 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Moselle est en feu avec les JO cette année ! – .
NEXT BAGNOLS Il lance le trafiquant sur « Mon commissariat.fr »