les Charentes veulent séduire les touristes en se lançant dans un univers virtuel en 3D, le métaverse

les Charentes veulent séduire les touristes en se lançant dans un univers virtuel en 3D, le métaverse
les Charentes veulent séduire les touristes en se lançant dans un univers virtuel en 3D, le métaverse

Charentes Tourisme – agence interministérielle de développement – ​​et ses partenaires viennent de lancer « le premier métaverse de destination » en France, un univers numérique 3D parallèle et immersif dans lequel chacun peut évoluer et interagir via son avatar.

Vous n’y comprenez rien ? C’est normal : même Meta – la maison mère de Facebook – perd les dents sur cet espace virtuel, longtemps présenté comme révolutionnaire. Pas grave ! Charentes Tourisme a décidé de mettre les pieds dans ce monde pixelisé pour rénover ses meilleurs atouts, bien réels. Ainsi, les utilisateurs armés d’un smartphone ou d’un ordinateur peuvent désormais découvrir Fort Boyard, le vignoble de Cognac, Angoulême ou encore la station balnéaire de Châtelaillon-Plage.

Cette « expérience » n’a rien à voir avec une « réalité augmentée » calquée sur le réel, mais rappelle bien plus l’univers du jeu vidéo conçu… dans les années 1980. Au fil de leurs déambulations numériques, les utilisateurs découvriront des informations pratiques, des vidéos, des liens ou encore un forum de discussion. Particulièrement associée aux étudiants rochelais de l’Excelia Tourism School, l’agence de développement entend « favoriser l’arrivée des GenZ » en Charente et en Charente-Maritime. « Gen Z », c’est à dire les jeunes nés entre 1997 et 2010.

« D’ici 2030, la génération Z deviendra le principal moteur de la croissance économique du pays, représentant près d’un tiers de la population active », souligne Charentes Tourisme, qui souhaite « engager un dialogue avec cette cible ». Présenté comme « une expérimentation », ce métaverse de destinations aurait coûté 20 000 euros. “Autant essayer.” Si ça marche, bingo ! Nous allons rajeunir notre public. Si c’est un échec, tant pis, nous n’aurons pas eu l’audace de créer le premier métaverse de destination en France », ont déclaré Stéphane Villain et Patrick Mardikian, respectivement président et vice-président des Charentes, au quotidien « Sud Ouest » Tourisme. L’agence “a pour objectif de dupliquer le dispositif sur toutes les destinations charentaises”, précise-t-elle encore.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Tour de France cycliste féminin quittera la Bretagne en 2025
NEXT où Jordan Bardella et le RN réalisent-ils leurs meilleurs scores ? – .