Expotrans fait faillite, les chauffeurs d’enfants handicapés de la Manche sont laissés pour compte

Expotrans fait faillite, les chauffeurs d’enfants handicapés de la Manche sont laissés pour compte
Expotrans fait faillite, les chauffeurs d’enfants handicapés de la Manche sont laissés pour compte

Ils ont appris la nouvelle par email. “L’entreprise connaît d’importantes difficultés financières. lit Jacky Capdepon sur son téléphone. Cet habitant de Flamanville, dans la Manche, est un ancien salarié d’Expotrans, entreprise de transport scolaire pour enfants handicapés, mandaté par le département de la Manche. Elle demande sa liquidation. Tout comme en Mayenne, les managers ne payent plus leurs salariés depuis mars.

C’est pour cette raison que Jacky Capdepon a démissionné pour travailler dans une autre entreprise. Mais le non-paiement de cet argent le met dans une situation délicate : « Tant que je n’y ai pas touché, je ne pourrai pas me remettre correctement en piste. Je serai toujours dans le rouge. J’ai moins de 400 euros sur mon compte bancaire, je n’arrive pas à payer mes mensualités, c’est impossible.»

Pas de visite médicale, pas de personne de contact

De nombreuses règles n’ont pas été respectées chez Expotrans selon plusieurs employés. Pas d’examen médical, pas de personnes de contact, les conducteurs ont été laissés à eux-mêmes.Nous ne savons même pas à quoi ressemble notre coordinateur. On ne sait même pas officiellement qui est le dirigeant de l’entreprise. Personne ne nous répond », raconte Kim Lerable, 24 ans. Cette jeune maman qui attend un deuxième enfant ne sait pas vers qui se tourner pour récupérer l’argent impayé. Elle cherche à se joindre à d’autres employés lésés pour se rassembler et poursuivre l’entreprise en justice.

La société Expotrans a été mandatée par le département de la Manche. Il promet de trouver d’autres transporteurs pour les enfants sans solution d’ici le 13 mai. Il y a déjà une dizaine d’enfants pris en charge par une autre société de transport : Titi Floris. Il en reste huit sans transport pour se rendre à l’école pour le moment.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une 4e victoire pour la Suisse
NEXT Le choléra fait une nouvelle victime à Mayotte, une femme de 62 ans