Musicothérapeute dans le Lot-et-Garonne, Isabelle Sagnette soigne Alzheimer et autres maux avec sa voix

Musicothérapeute dans le Lot-et-Garonne, Isabelle Sagnette soigne Alzheimer et autres maux avec sa voix
Musicothérapeute dans le Lot-et-Garonne, Isabelle Sagnette soigne Alzheimer et autres maux avec sa voix

Par Marie-Pierre Caris
Publié le

6 et 24 mai à 18h50

Voir mon actualité
Suivre Le Républicain Lot-et-Garonne

Toutes les deux semaines, le lundi après-midi, l’association France Alzheimer propose des ateliers musicothérapie aux patients et à leurs soignants, dans cet espace prêté par le centre municipal d’action sociale de la ville de Marmande.

Dans une ambiance très conviviale, c’est un bon petit groupe qui se retrouve sous la houlette deIsabelle Sagnettemusicothérapeute qui utilise sa voix pour accompagner les participants.

Et bien sûr, c’est leur voix qu’ils utilisent pour travailler leur mémoire, voire leur motricité…

Beaucoup de jeux vocaux

« J’aborde la musique avec la voix, c’est devenu ma spécialité » explique Isabelle Sagnette.

Je travaille autour du corps, du mouvement, de la respiration, de la relaxation. Vous savez, la musique stimule beaucoup l’hormone du plaisir. Ici, dans ces ateliers, certains se souviennent même de chansons d’avant.

Isabelle Sagnette, musicothérapeute

Le groupe est mixte, des patients Alzheimer mais aussi des soignants, avec, forcément, la présence d’un bénévole de France Alzheimer. Jacqueline Noyé est fidèle au poste, dans ces ateliers nés à Marmande en 2016.

« Le groupe a changé, mais les gens sont toujours là », sourit celle qui participe aussi avec plaisir aux séances de deux heures.

Avec Isabelle, les participants pratiquent en chantantL’écouter de la musique« Je les fais aussi marcher en rythme, donc on travaille la motricité. J’utilise beaucoup les jeux pour stimuler l’expression, la mélodie de la voix. Parce que la voix s’exprime dans un corps libreet grâce à cet atelier, patients et soignants retrouvent cette liberté.

Vidéos : actuellement sur -

« Je travaille de la même manière avec les gens ordinaires, je me base simplement sur les ressources de la personne. » Alors, si l’aidant d’un malade Alzheimer veut venir seul, c’est tout à fait possible… « Chacun est là pour soi, et là, l’aidant peut aussi couper un peu de cette fusion qu’il a avec lui, a-t-il trouvé un bulle de répit » précise Jacqueline Noyé.

La voix comme outil de bien-être

« Et puis, chacun fonctionne à sa mesure : on ne se fait pas de mal, on se pousse un peu », poursuit Isabelle Sagnette.

Sans aucune obligation de résultat : « Je ne suis pas professeur de chant, j’utilise la voix comme outil de bien-être ». Nous travaillons notre expression, notre communication, la musique étant un «excellent médiateurtravailler avec des personnes en souffrance temporaire ou durable. Elle touche chacun de nous au plus profond de notre être, conduisant inévitablement à une communication, qu’elle soit verbale ou psychologique.

Isabelle Sagnette qui peut également intervenir dans toute structure pour des séances collectives mais aussi individuelles ; son art permet de travailler les problèmes de voix et d’expression. A Marmande, avec France Alzheimer 47, ça marche.

Vous pouvez rejoindre les séances proposées par France Alzheimer tout au long de l’année (seule l’adhésion est obligatoire, 25 euros par personne, 40 euros pour un couple), contact : 06.74.04.70.14. Vous pouvez également contacter Isabelle Sagnette pour d’autres interventions au 06.88.00.40.08.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une cyberattaque paralyse le Cégep de Lanaudière
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités