Et si vous accueilliez des lycéens étrangers dans la Marne ? – .

Et si vous accueilliez des lycéens étrangers dans la Marne ? – .
Et si vous accueilliez des lycéens étrangers dans la Marne ? – .

La rentrée de septembre pourrait être un peu différente pour ceux qui acceptent de devenir famille d’accueil à l’AFS Champagne. L’antenne régionale de l’association AFS Vivre sans frontières recherche des bénévoles pour accueillir les étudiants étrangers. L’association espère passer de quatre à dix familles dans la Marne.

Tout le monde peut devenir famille d’accueil

Cette année, la section Champagne accueille quatre lycéens internationaux. Parmi eux, Béla et Pedro. Ces lycéens suisses, allemands et brésiliens séjournent depuis janvier et jusqu’en juin chez Rémi Eyssautier, responsable des départs à l’association. Ces jeunes âgés de 15 à 18 ans séjournent chez des bénévoles pendant un trimestre, un semestre (environ 5 mois) ou une année scolaire. « Il n’y a pas de critères précis pour devenir famille d’accueil. Tout le monde peut s’héberger quel que soit son âge (adultes en couple, célibataires). Autre information de nature à rassurer les non-bilingues : la pratique d’une autre langue que le français n’est en aucun cas un prérequis. Le but du séjour est que ces adolescents apprennent le français et s’imprègnent de la culture locale.

« Une visite est effectuée pour voir dans quelles conditions les jeunes seront hébergés. Nous créons ensuite un fichier. Par la suite, ce sont les familles qui choisissent le jeune », détaille Rémi Eyssautier. Encore une fois au dossier. Dans cette dernière, le futur résident détaille sa personnalité, ses attentes par rapport à son séjour en France – s’il préfère vivre en ville ou à la campagne par exemple – et joint des photos.

Même si les familles ne sont pas payées pour accueillir ces jeunes étrangers, « les frais de cantine et d’internat, les frais d’assurance médicale ou scolaire, les frais de transport sont remboursés ». Les frais de subsistance et de déplacement quotidiens sont à la charge des invités. « Il peut y avoir un accord avec la famille du jeune pour qu’il participe. Il faut savoir que les familles créent souvent un groupe Whatsapp pour se donner des nouvelles et s’envoyer des photos régulièrement. Des liens se nouent. On se fait vite des amis à l’autre bout du monde”témoigne ce bénévole.

On se fait vite des amis à l’autre bout du monde

Rémi EyssautierResponsable des départs chez AFS Champagne

Côté administratif, les Marnais doivent simplement s’occuper de l’inscription des étudiants étrangers dans le lycée local. « Le représentant d’AFS est là pour les aider », rassure notre interlocuteur. Et ce sera le cas pendant tout le séjour. « On essaie de rencontrer le jeune et sa famille à plusieurs reprises pour s’assurer que tout se passe bien. » Et c’est généralement le cas.

Informations sur le site de l’AFS, onglet « Devenir bénévole ». Contact du responsable de l’accueil en Champagne-Ardenne : [email protected]

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Mots lus et lieux à Maleprade
NEXT elle aurait forcé son fils de 5 ans à faire une fellation, pendant que le père filmait